Icon Sport

Toulon : Facundo Isa, le réveil de la force

Toulon : Facundo Isa, le réveil de la force

Le 02/06/2021 à 11:56Mis à jour

TOP 14 - De retour à son meilleur niveau depuis plusieurs semaines, Facundo Isa sera l'une des clés de la fin de saison toulonnaise. Capable d'évoluer troisième ligne aile comme numéro 8, l'international Argentin (27 ans, 30 sélections) tentera de faire jouer son gaz et sa puissance pour permettre au RCT de renouer avec les phases finales.

Et d'une énième charge rageuse dans la défense bordelaise, Facundo Isa délivrait les 1000 supporters autorisés à retrouver le stade Mayol samedi dernier. Doigt sur la tempe en guise de célébration et sourire à s'en décrocher la mâchoire, le tank argentin offrait ainsi un break décisif à son équipe (75e minute), et concluait une rencontre au presque parfait, sous le soleil de la rade. "La célébration ? Un ami m’avait demandé de marquer un essai donc je lui ai fait un signe, s'amusait "Facu" après la rencontre. On a bien avancé après la mêlée, on a joué vite, et là j'ai vu l’espace et je me suis retrouvé dans l’en-but."

En renversant Cameron Woki et Maxime Lucu comme deux vulgaires cadets, le numéro 6 du RCT permettait en tout cas à son équipe de continuer à croire en ses chances de qualification. Toujours sixièmes du Top14 à une journée du terme de la phase régulière, les Varois auront en tout cas besoin d'un immense Facundo Isa s'ils veulent espérer jouer les troubles fêtes d'ici la fin de saison.

Et vous voulez savoir ? S'il a connu un début de saison compliqué, et était devenu le cinquième ou sixième troisième ligne dans la hiérarchie (derrière Swan Rebbadj, Raphaël Lakafia, Charles Ollivon, Sergio Parisse, voire Julien Ory), le natif de Santiago del Estero a depuis redressé la barre, au point de redevenir l'un des fers de lance privilégiés des Toulonnais. Ainsi, que ce soit contre Pau, Toulouse et désormais Bordeaux, "Facu" a retrouvé son costume de joueur capable de renverser n'importe quelle montagne.

" Il a pris le ballon, a défoncé deux mecs et traversé notre premier rideau défensif"

"Facundo Isa ? C'est un joueur différent. Je me rappelle d'avoir joué contre lui en 2014 ou 2015, avec les Pumas, se souvient Eben Etzebeth, évoquant ce lundi leur première confrontation internationale, en octobre 2015. Je ne le connaissais pas vraiment, d'autant qu'il était sur le banc. Et dès qu'il est rentré, nous avons eu un coup d'envoi. Alors nous avons décidé de taper sur lui pour mettre une grosse pression d'entrée à ce jeune numéro 8, qui devait avoir 22 ans. Sauf qu'il a pris le ballon, a défoncé deux mecs et traversé notre premier rideau défensif. On s'était dit qu'il n'était pas drôle ce mec. Honnêtement, quand il porte la balle, il peut vraiment faire des dégâts. Pouvoir jouer à ses côtés est confortable. Il est fort, et sur le terrain il se dépouille pour l'équipe."

Et si son rôle semblait déjà déterminant pour la fin de saison toulonnaise, la sortie de Sergio Parisse en larme dès la 20e minute de jeu contre l'UBB, alors qu'il semblait touché au mollet droit, pourrait donner encore plus d'importance à Facundo Isa dans les prochaines semaines. En effet, si Swan Rebbadj est provisoirement redescendu dans la cage pour pallier à plusieurs blessures, Facundo Isa semble être le candidat naturel pour suppléer l'international Italien, si Parisse venait à manquer plusieurs rencontres.

Top 14 - Facundo Isa (Toulon)

Top 14 - Facundo Isa (Toulon)Icon Sport

" Il porte beaucoup le ballon, il nous fait beaucoup avancer"

"Facu est un joueur qui répond présent à chaque fois qu'il est aligné, qu'importe le poste, appréciait Raphaël Lakafia samedi après-midi. Il a son style assez caractéristique, il porte beaucoup le ballon, il nous fait beaucoup avancer. C'est un gros plus pour l'équipe." Au principal intéressé de conclure : "Avec la blessure de Sergio, je suis passé au poste de 8 contre Bordeaux, et c’est un poste qui me plait, car tu touches plus de ballons. En défense c’est différent aussi car il faut couvrir un peu plus les espaces et rester derrière."

Le retour en grande forme du vaillant argentin semble en tout cas une excellente nouvelle pour le RCT. Désormais à un match de renouer avec des phases finales après lesquelles il court depuis 2018, le club varois devrait en tout cas pouvoir compter sur un grand "Facu" qui, s'il est indéniablement un joueur à d'instinct et demeure bien moins dans la stratégie que ne peut l'être Parisse, devrait sans nul doute avoir à cœur de ramener le RCT sur le toit du rugby hexagonal.

Contenus sponsorisés