Icon Sport

Le XV préféré de la rédac : la deuxième ligne

Le XV préféré de la rédac : la deuxième ligne
Par Rugbyrama

Le 06/07/2021 à 19:05Mis à jour Le 06/07/2021 à 19:10

TOP 14 - En cette fin de saison, Rugbyrama vous propose de découvrir l'équipe préférée de la saison de Top 14, pour chaque membre de la rédaction. Valeurs sûres, surprises, coups de cœur, il y en a pour tous les goûts. Aujourd'hui, place à la deuxième ligne.

Max : 4. Meafou - 5. Skelton

On reste sur les bases d'une équipe joueuse qui aime faire vivre le ballon, casser des plaquages, franchir, jouer après contact, une équipe qui fait lever la foule quoi. Envoyez l'un ou l'autre de ces deux monstres australiens sur le premier temps de jeu et vous êtes sûrs que la défense s'est soit ouverte comme un livre soit est déjà tellement consommée qu'elle ne tiendra pas beaucoup plus. Et puis bon, y a 4,06m pour 285kgs de barbaque alors hein...

Vincent : 4. Yato - 5. Skelton

La légende raconte que l’on a jamais vu, ni Peceli Yato, ni Will Skelton reculer à l’impact. Plutôt troisième ligne à la base, le Clermontois a plus souvent évolué dans la cage cette saison avec l’ASM. C’est pour cette raison qu’il a tout à fait sa place dans mon XV avec le numéro 4 dans le dos. Ces deux monstres physique ont tout écrasé sur leur passage grâce à leur puissance d’un autre monde. Yato allie puissance et vitesse tandis que Skelton se "contente" de rouler sur ses adversaires tout en faisant jouer derrière lui. Une seconde ligne complémentaire qui en ferait trembler quelques-uns une fois dans le rectangle vert…

Top 14 - Peceli Yato (Clermont) qui va à l'essai face à Bayonne

Top 14 - Peceli Yato (Clermont) qui va à l'essai face à BayonneIcon Sport

Tristan : 4. Skelton - 5. Etzebeth

Alors oui on a peut-être deux profils physiques assez similaires, c'est pas bon pour la complémentarité pas les plus disciplinés non plus, certes.. mais je vous laisserai le soin de leur dire ! Moi je voyage tranquille avec ces deux-là.

Top 14 - Eben Etzebeth (Toulon)

Top 14 - Eben Etzebeth (Toulon)Icon Sport

Quentin : 4. Meafou - 5. Philip

Toujours dans le même registre, on frappe fort avec une cage 100% australienne. Emmanuel Meafou pour faire des ravages dans l'axe, et Matt Philip en hommage à son match immense contre Montpellier lors de la dernière journée. Son deuxième essai de la partie à la dernière action avait assuré le maintien pour la Section paloise.

Clément : 4. Palu - 5. Rodda

Boris Palu pour sa capacité à porter le ballon et à être disponible sur les phases d'attaque, sa polyvalence en troisième ligne et son rôle précieux en touche. À ses côtés, le Lyonnais Izack Rodda, soldat de l'ombre et qui a cette saison volé 16 ballons en touche. Impérial dans les airs, l'Australien plaque comme un lion et se révèle donc, un bon complément de Boris Palu.

Top 14 - Boris Palu (Racing 92) contre Castres

Top 14 - Boris Palu (Racing 92) contre CastresIcon Sport

Yanis : 4. Lees - 5. Skelton

Deux monstres tout simplement. Si vous aimez les rugbymen taillés comme des armoires, vous êtes servis. Mitch Lees et Will Skelton sont deux joueurs qui impressionnent forcément par leur puissance, mais aussi par leur sérénité. Rassurer l’équipe en apportant de l’avancée, en dominant les contacts et en permettant de la continuité au jeu, c’est ce qui fait qu’une équipe joue bien au rugby. Et en plus, ils se permettent de mettre sur les fesses quelques défenseurs, et ça, c’est très rugby.

Arnaud : 4. Sazy - 5. Philip

Oui on aurait pu mettre Skelton, oui on aurait pu mettre les frères Arnold, mais ces monstres font partie du XV de l'année de tous les lecteurs. Or ici, on choisit ceux qui nous ont impressionné, nos coups de cœur, ceux qui ont changé la saison, ceux qui nous ont surpris. Et qui de mieux que Romain Sazy, capitaine courage de La Rochelle, pour commencer la deuxième ligne ? Véritable leader sur et en dehors du terrain, le Rochelais a mené les siens vers deux finales cette année. Une première historique pour le club maritime. À ses côtés, Matt Philip, l'australien venu en Béarn pour renforcer les Vert et Blanc. Lui qui voulait partir sur une bonne note, peut se targuer d'avoir inscrit deux essais lors de la dernière journée dont un durant les arrêts de jeu, synonyme de bonus offensif et de maintien de la Section dans l'élite. Ces deux joueurs m'ont fait vibrer, pas vous ?

Top 14 - Romain Sazy récupère une touche rochelaise en finale

Top 14 - Romain Sazy récupère une touche rochelaise en finaleIcon Sport

Dorian : 4. Ro. Arnold - 5. Skelton

Deux créatures impressionnantes, pièces maîtresses de leurs équipes respectives. La première, gigantesque et endurante, pour assurer en touche et courir aux quatre coins du terrain. La seconde, technique et colossale, pour démolir l’ennemi et exploser les mauls adverses. Avouez que ça en jette…

Manon : 4. Ro. Arnold - 5. Skelton

Deux grands joueurs qui ont clairement été au-dessus cette saison. Du haut de ses 2m03 et 125 kg Will Skelton n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires et a continuellement mis son équipe dans l’avancée. De son côté Rory Arnold a fait une saison quasi parfaite avec le Stade toulousain et fait partie des grands artisans de ce doublé historique. Une chose est sûre, c’est qu’une association Arnold-Skelton en ferait trembler plus d’un…

Top 14 - Matt Philip sous le maillot de Pau, ici au duel avec Rory Arnold

Top 14 - Matt Philip sous le maillot de Pau, ici au duel avec Rory ArnoldIcon Sport

Romain : 4. Meafou - 5. Skelton

La révélation de cette saison côté toulousain. Le deuxième ligne massif australien a fait parler sa puissance pour inscrire ses six essais. La star australienne arrivée des Saracens à La Rochelle n'a pas déçu. Sa puissance et sa science dans les mauls a fait du paquet d'avants rochelais un monstre à seize pattes !

Quelle est votre deuxième ligne préférée ?

Sondage
12863 vote(s)
Max/Romain : Meafou - Skelton
Vincent : Yato - Skelton
Tristan : Skelton - Etzebeth
Quentin : Meafou - Philip
Clément : Palu - Rodda
Yanis : Lees - Skelton
Arnaud : Sazy - Philip
Dorian/Manon : Ro. Arnold - Skelton
Contenus sponsorisés