Icon Sport

Le LOU fait tomber Ernest Wallon

Le LOU fait tomber Ernest Wallon

Le 24/10/2020 à 17:34Mis à jour Le 24/10/2020 à 18:01

TOP 14 - Auteur d’un match parfait à l’extérieur, Lyon s’est logiquement imposé face au Stade Toulousain, 7-16. Meilleur dans la zone de ruck, le LOU a su construire patiemment sa victoire. Toulouse, privé de ses internationaux, s’est heurté au rideau défensif lyonnais héroïque, qui y est pour beaucoup, dans ce succès.

Sous un grand soleil, les locaux réalisaient une entame pleine d’envie, mais ne parvenaient pas à bonifier leurs premières offensives. Le LOU, dominé, faisait le dos rond avant de repartir à l’offensive. Meilleurs dans la guerre des rucks grâce aux poisons que sont Bastareaud ou Tuisova dans ce secteur, les Lyonnais mettaient peu à peu la main sur le ballon. Patients et appliqués, ils posaient leurs bases dans le camp toulousain, sans scorer pour autant. Peu avant la demi-heure de jeu, après une percée de Fouyssac, les joueurs de Pierre Mignoni récupéraient la balle au niveau de la ligne médiane. Couilloud levait alors la tête et tapait dans le dos de la défense adverse. Tuisova, plus rapide que Tedder, récupérait l’offrande et partait inscrire le premier essai de ce match (0-7, 28e). Jean-Marc Doussain ajoutait trois points de plus cinq minutes plus tard et le LOU, rigoureux en défense, menait 0-10 à la pause.

Si en seconde période les Toulousains, dominateurs en mêlée fermée, se montraient plus percutants et meilleurs dans la possession, le LOU était efficace en bonifiant ses quelques incursions dans le camp adverse, grâce à la botte de Doussain (59e puis 66e). Menés 0-16 à un quart d’heure de la fin, les locaux, portés par la très bonne entrée de Théo Idjellidaine, étaient enfin récompensés avec un essai du demi de mêlée à dix minutes du terme (7-16). Les rouge et noir insistaient ensuite, jusqu’à la sirène, mais la défense lyonnaise, bien qu’indisciplinée, ne craquait pas.

Une semaine après son récital face à l’Aviron, le LOU a donc de nouveau réalisé, cette après-midi, une grosse performance. Les hommes de Pierre Mignoni ont logiquement fait tomber les coéquipiers de Jérôme Kaino, à domicile, pour la première fois de la saison. Privé de ses internationaux, le Stade est apparu terriblement maladroit et sans solution face à Lyon qui monte réellement en puissance ces dernières semaines.

Plus d'informations à suivre...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés