Midi Olympique

L'antisèche : le CO s'adjuge le derby et lance sa fin de saison

L'antisèche : le CO s'adjuge le derby et lance sa fin de saison

Le 17/04/2021 à 17:23Mis à jour Le 17/04/2021 à 17:26

TOP 14 - Malgré une fin de match moins maîtrisée, les Castrais ont battu le leader dans le derby grâce à des fondamentaux solides.

Le résumé : Le CO rapidement devant

Le Castres Olympique réalise une belle entame bien que trop timide. Les Toulousains, très réalistes, marquent grâce à Delibes et une bonne passe au pied de Balès. Après le pied d'Urdapilleta, c'est Botitu qui conclut sur l'unique mouvement sur l'extérieur joué par le CO.

Thomas Combezou - Castres Olympique

Thomas Combezou - Castres OlympiqueIcon Sport

La deuxième période est marquée par de nombreuses fautes, notamment du Stade, mais l'abnégation castraise est récompensée par deux autres essais de Combezou et Ardron. Les jeunes Toulousains croient en leurs chances et font basculer la tendance. Quand, enfin, ils parviennent à multiplier les temps de jeu, leurs adversaires sont sur le reculoir. Flament marque, Kockott reçoit un jaune puis c'est Lebel qui va imiter son partenaire, tandis que Dumora recevra lui aussi un carton. La fin de match est une succession de pénalités de part et d'autre, empêchant les hommes d'Ugo Mola de passer devant au score.

L'essai : Lebel conclut une contre-attaque de grande classe

Maxime Marty, qui a eu peu d'occasions à se mettre sous la dent, reçoit une sautée de Guillaume Marchand, à quelques mètres de son en-but. L'ailier toulousain a son couloir gauche pour terrain de jeu, Nakosi pour adversaire. Il le dépose, échappe à son plaquage, remonte son camp et réalise une chistera pour Germain, qui relaye pour Riguet. Celui-ci temporise avant de donner sur le côté à Matthis Lebel, qui croise parfaitement sa course. Une contre-attaque de toute beauté qui donne aux Toulousains le bonus défensif.

Le fait : à l'heure de jeu, les Castrais choisissent la touche

Top 14 - Benjamin Urdapilleta (Castres) contre Toulouse (crédit photo : Patrick Derewiany)

Top 14 - Benjamin Urdapilleta (Castres) contre Toulouse (crédit photo : Patrick Derewiany)Icon Sport

Cela aurait pu changer la face de cette fin de match, assurer le CO d'avoir un final bien plus tranquille. À la 63e, les cadres tarnais décident de prendre la touche en dépit de la volonté du staff de passer à 29-10. Face aux poteaux à environ 35 mètres, on croyait cette pénalité dans les cordes de Benjamin Urdapilleta. Peut-être le buteur ne s'est pas senti en confiance après deux échecs sur ses trois dernières tentatives. Ou simplement les Castrais visaient le bonus offensif. Toujours est-il que sur la touche d'après, ses partenaires devant ont perdu la possession. Et se sont fait peur lors du dernier quart d'heure.

La question : Castres a-t-il les armes pour se qualifier ?

Castres a-t-il les armes pour se qualifier ?

Sondage
4849 vote(s)
Oui
Non

Dans l'obligation de prendre des points face à un pensionnaire du top 6, le CO a livré une belle partie ce samedi. Les quatre points de la victoire lui permettent de recoller à un point de la sixième place détenue par le Lou avant son match ce samedi soir. Mais face à une équipe toulousaine très rajeunie, les Castrais n'ont pas pris le large quand ils le pouvaient et ont même dû défendre le gain du match en fin de partie. Pour se faire une place dans le wagon de tête, et face à des adversaires davantage préparés, il leur faudra être plus constants, et plus cliniques dans les moments clé. Toutefois, la façon dont les partenaires de Mathieu Babillot ont dominé leur rivaux en mêlée fermée est à noter, tout comme leur adversité dans le jeu au sol, qui a longtemps perturbé le système toulousain. Deux facteurs déterminants sur lesquels ils pourront se reposer dans la dernière ligne droite.

Contenus sponsorisés