Rugbyrama

Agen : deux joueurs mis à pied après une bagarre

Agen : deux joueurs mis à pied après une bagarre
Par Pierre-Laurent Gou via Midi Olympique

Le 23/12/2020 à 11:46Mis à jour Le 23/12/2020 à 11:53

TOP 14 - Une bagarre entre au moins deux joueurs aurait éclaté lors du vol retour des Agenais, le week-end dernier. Les protagonistes ont été mis à pied et l’un d’entre eux risquerait un licenciement.

Le week-end dernier, qui a vu la première victoire du SUALG sur tapis vert à Trévise, le vol retour a été mouvementé. Nos confrères de La Dépêche du Midi révélaient lundi après-midi que des joueurs du club en seraient venus aux mains lors du voyage devant l’encadrement et le reste du groupe. Selon nos informations, il semble qu’il y aurait eu plusieurs débordements, chahuts d’abord bon enfant puis plus sérieux entre divers joueurs depuis l’aéroport de Venise, où devait embarquer la délégation agenaise, jusqu’à l’arrivée à Toulouse-Blagnac. Ils ont entraîné, de la part d’un des joueurs considéré comme cadre, un comportement complètement inapproprié, disproportionné et répréhensible.

Les faits auraient été commis sous l’emprise de l’alcool, et seraient suffisamment graves pour que le club ait décidé en début de semaine que deux des protagonistes soient mis à pied. C’est la deuxième fois de la saison que le président Jean-François Fonteneau prend une telle mesure. Fin octobre, après la défaite à Bordeaux, qui avait coûté leur place au duo de techniciens, Christophe Laussucq et Remi Vaquin, trois joueurs (Jordan Puletua, Sam Vaka et Jamie-Jerry Taulagi) avaient également été écartés du groupe et mis à pied, pour des raisons sportives. À l’issue de leur sanction, ils avaient réintégré l’effectif.

Cette fois-ci, le président Fonteneau pourrait se montrer encore plus sévère, car le principal joueur incriminé serait expérimenté et que la bagarre avec l’un de ses coéquipiers se serait déroulée devant les yeux effarés de plusieurs jeunes du club, qui avaient fait le déplacement. Un licenciement serait même envisagé afin de faire passer un message fort dans le vestiaire et d restaurer l’ordre. Les joueurs agenais bénéficiaient cette semaine, comme la grande majorité de ceux du Top 14, de quelques jours de vacances. Ils doivent se retrouver ce samedi en fin de matinée. Leur comportement, le lendemain sur le terrain à la Paris Défense Aréna face au Racing 92, mais aussi en dehors, sera scruté avec attention.

Contenus sponsorisés