Rugbyrama

Castres : solidarité et bon sens

Castres : solidarité et bon sens
Par Midi Olympique

Le 16/03/2020 à 15:35Mis à jour Le 16/03/2020 à 17:53

TOP 14 - Le Castres olympique est en sommeil pour une durée indéterminée. À l'exception de quelques membres du personnel administratif, les salariés du club sont au chômage partiel.

La nouvelle est tombée ce lundi matin, via un communiqué adressé à tous les membres du club et signé de la main de Pierre-Yves Revol, président du Castres olympique. À la suite d'une réunion exceptionnelle de son Comité social et économique, l'ensemble des salariés du secteur sportif du CO sont placés en situation de chômage partiel.

Dans les faits, les Castrais avaient déjà répondu rapidement à l'urgence puisque les Bleu et Blanc sont à l'arrêt depuis vendredi midi. En effet, dès la communication de la LNR visant à stopper le Top 14 et le Pro D2 et avant même l'allocution du Premier Ministre Edouard Philippe samedi soir, les Castrais ont fait le choix de se mettre en sommeil, annulant vendredi après-midi ce qui devait être leur dernier entraînement commun au prétexte "qu'il ne servait à rien de prendre le risque de blesser un joueur alors que la compétition est à l'arrêt", dixit Mauricio Reggiardo, le manager argentin de l'équipe.

Ces mesures anticipée pleines de bons sens ont donc pris formellement corps ce lundi matin, après que Pierre-Yves Revol a fait savoir à son groupe qu'une période de chômage partiel était officiellement instaurée.

La santé de chacun est la priorité

Voilà les joueurs dans l'incapacité d'exercer leur métier, pour une durée indéterminée et naviguant à vue quant à une reprise d'un championnat dont personne n'est certain à cette heure qu'il ira à son terme. Les joueurs ont reçu quelques consignes simples, même s'ils n'ont aucune obligation formelle pour suivre un entraînement. Le club les enjoint seulement à se tenir prêt à reprendre le chemin des terrains le plus tôt possible, à s'abstenir de quitter le territoire national et à faire preuve de bon sens quant à leur vie quotidienne.

Durant cette période chômée, les joueurs pourront vaquer "normalement" à leurs occupations, à condition bien sûr de respecter les protocoles édictées par les pouvoirs publics (limiter les déplacements et les contacts entre individus). Les personnels du club percevant le Smic toucheront la totalité de leur rémunération via des allocations, tandis que les plus hauts salaires (dont les joueurs) percevront 84 % de leurs émoluments (nets). Comme tous les clubs professionnels, le club tarnais cherche à réduire ses charges fixes en cette période de vaches maigres, où les rentrées de trésorerie seront rares.

Plus que jamais, le CO est solidaire et se serre les coudes. "La priorité absolue est évidemment la santé de chacun et la protection sanitaire du plus grand nombre avec une attention toute particulière aux plus fragiles et aux plus vulnérables", dixit le communiqué.

Par David Bourniquel

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés