Icon Sport

Blin : "Donner la parole à tous les acteurs et actrices de notre sport"

Blin : "Donner la parole à tous les acteurs et actrices de notre sport"
Par Rugbyrama

Le 12/03/2019 à 17:00Mis à jour Le 12/03/2019 à 19:04

WEB-SERIE - L’ancien joueur du Stade Français Paris et manager du SU Agen Mathieu Blin nous dessine les contours de son dernier projet "A quoi on joue ?". Une web-série de quatre épisodes qui verra le jour en ligne grâce à un moyen de financement participatif, le crowdfunding. Le but ? Se réunir, échanger et se nourrir des expériences de chacun autour de l’ovalie.

Rugbyrama : L’idée de "A quoi on joue ?" a-t-elle germée durant votre carrière lorsque vous étiez joueur ou entraîneur, ou représente-t-elle un nouveau défi dans votre reconversion ?

Mathieu Blin : J'ai toujours eu une réflexion autour du rugby, au-delà d'être un simple joueur. Notre sport collectif est un vecteur de liens sociaux incroyable et inculque des notions de vivre ensemble extraordinaires. Concernant mon projet, tout a débuté en août dernier avec deux anciens journalistes iTELE qui sont des amis, Luc Michel et Olivier Le Foll, désormais dirigeants de leur propre société Lucyol Production. Nous sommes partis d'un constat simple, il y a des actualités diverses et variées, surtout en ce moment en France et assez anxiogènes. Il est donc temps de proposer à tout le monde de s'asseoir et de discuter de tout ça le plus posément possible, en omettant les « guerres » et un certain marasme ambiant.

Quels sont les contours de ce projet ?

M.B. : Nous partons sur un film documentaire proposé sous la forme d'une web-série en 4 épisodes. Nous souhaitons avoir la plus grande indépendance possible d'un point de vue éditorial ainsi que du ton employé, d’où le choix de la web-série. Je ne souhaitais pas collaborer avec un partenaire ou diffuseur privé et de facto, avec son propre prisme éditorial. Nous lançons un mode de financement participatif, le crowfunding, car le but n’est pas de proposer un documentaire sur la vie de Mathieu Blin. Mon souhait est de réfléchir collectivement en réunissant le plus grand nombre de personnes. Le crowdfunding, cela permet à tous les amoureux du rugby, de près ou de loin, de pouvoir contribuer à l’existence de ce projet. C’est en tout cas un des piliers du projet que je mène, également épaulé par Aliénor Parmentier et Thaïs Cathlneau, responsables réseaux sociaux et éditorial.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette web-série ? Quel est le programme concernant les quatre épisodes ?

M.B. : L'idée est simple, faire la photographie la plus globale possible de ce qu'est le rugby. Le rugby qui existe partout dans le monde. Pour cela, il faut être le plus complet, que ce soit en termes de contenu et d’intervenants. D'abord, un premier chapitre sur l'historique. Autrement dit, la création du rugby avec William Webb Ellis et son développement à la fin du XXe siècle. Je souhaite aussi aborder l'instrumentalisation de notre sport qui reste méconnue, notamment sous Vichy, ou en Afrique du Sud avec Nelson Mandela. Concernant le deuxième chapitre, nous allons partir de la Coupe du Monde 1987, jusqu'en 1995 et un véritable tournant, la professionnalisation du rugby et tout ce que cela engendre. Troisièmement, je vais tacher de dresser un état des lieux général concernant les différents championnats mondiaux. Comment est organisé le rugby amateur ainsi que le rugby professionnel. Évoquer l'univers télévisuel et les partenaires qui accompagnent notre sport. Enfin, le quatrième chapitre, à savoir les perspectives d'évolution en mettant en avant, comme dans la société de tous les jours, les moments compliqués que peut connaître le rugby et dont on ne parle pas assez.

Le discours doit bien évidemment être impactant. Quelles seront les voix capables de porter cet ambitieux projet ?

M.B. : Notre démarche doit s'effectuer en donnant la parole à tous les acteurs et actrices de notre sport, toutes sphères confondues. Des dirigeants aux clubs de supporters, en passant par les médecins, les politiciens et le rugby amateur. Le casting français et international fait déjà saliver, nous y retrouverons entre autres, des personnalités bien connues de la planète rugby comme Vincent Clerc, Max Guazzini, Sergio Parisse, Thierry Dusautoir, Isabelle Ithurburu, Philippe Sella, Astrid Bard, Frédéric Michalak, François Pienaar ainsi que des spécialistes moins médiatisés dans l’univers sportif français, à l’image de Carole Gomez (chercheuse à l’IRIS) ou encore l’Historien anglais Tony Collins.

Par Thomas Saint-Antonin

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0