Icon Sport

Regard : "On progresse mais on a encore du retard"

Regard : "On progresse mais on a encore du retard"

Le 10/06/2019 à 10:30Mis à jour Le 10/06/2019 à 10:31

TOP 14 - Après la défaite de Lyon en demi-finale face à Clermont, le trois-quarts centre lyonnais Thibaut Regard a tenu un discours positif malgré une frustration logique.

Rugbyrama : Quel est l’état d’esprit qui prédomine à l’issue de cette demi-finale ?

Thibaut Regard : On est forcément frustré. On perd une demi-finale. Ils ont été meilleurs que nous, il n’y a rien à dire mais on a quand même été là par rapport à l’an dernier. On leur a posé des problèmes. À un moment on est à 10 points, on peut revenir et puis ils nous refont mal sur la fin. Félicitations à eux. Ils nous ont bien pris avec plus d’agressivité dans les rucks et on a été trop indiscipliné en mêlée. Ça a été match compliqué pour nous mais on s’est accroché du début à la fin. On s’est battu donc on ressort très frustré. C’est sûr que c’est quand même une belle saison mais on voulait aller encore plus loin. C’est l’objectif du club. On est à deux défaites en demie, on fait une meilleure demi-finale que l’an dernier et on espère revenir l’an prochain à ce stade pour aller encore plus loin.

En tout cas, vous faites l’entame qu’il faut dans cette rencontre ?

T.R. : On rentre parfaitement dans la rencontre en appliquant à la lettre notre plan de jeu. Ça marche et puis après on se relâche un peu, on loupe des points au pied. La chance ne tourne pas en notre faveur. On les laisse revenir, ils font de beaux mouvements au large avec leurs trois-quarts, ils commencent à nous prendre en mêlée et à enfoncer le clou pour repasser devant. Face à Clermont, c’est compliqué quand on court après le score en seconde période mais on n’a rien lâché en leur posant des problèmes, en marquant sur un ballon porté mais ça ne suffit pas sur 80 minutes. Ils ont été meilleurs.

" On n’est plus une équipe surprise. On est une équipe qui veut jouer le titre. Maintenant c’est clair et net pour tout le monde"

Le regret, ce sont ces franchissements qui ne vont pas au bout ?

T.R. : C’est vrai que l’on franchit deux fois avec Julien Puricelli et que l’on n’arrive pas à finir. On savait que l’on n’aurait pas cinquante occasions face à eux et pourtant on arrive quand même à breaker plusieurs fois mais on ne finit pas…

Qu’avez-vous appris de cette nouvelle demi-finale ?

T.R. : On voit qu’il faut encore progresser et hausser notre niveau sur la conquête, les rucks, les points d’impact ou l’agressivité en défense. On progresse mais on a encore du retard sur ces équipes comme Clermont ou Toulouse.

Mais vous avez progressé dans l’approche ?

T.R. : Oui ! On l’a bien mieux préparé que l’an dernier. On était complètement passé à côté de notre demi-finale et il n’y avait pas eu match. Là, on a livré une belle rencontre mais ça ne suffit pas. On est extrêmement déçu.

" On grandit petit à petit mais il faut grandir encore plus vite"

Peut-on dire que le LOU dégage désormais une autre image avec ces deux demi-finales ?

T.R. : Bien sûr que maintenant tout le rugby français nous regarde et nous attend. On ne fait pas deux demi-finales par hasard. C’est qu’il y a vraiment quelque chose dans cette équipe. Il y a un groupe qui progresse et qui est fort. On n’est plus une équipe surprise. On est une équipe qui veut jouer le titre. Maintenant c’est clair et net pour tout le monde. On n’y est malheureusement pas encore et l’on espère que d’ici les deux ou trois prochaines années, ça va le faire, que l’on attendra cette finale et le titre, ce qui est notre objectif principal.

Peut-on dire que le groupe a grandi ?

T.R. : Je l’espère. On fait une meilleure demi-finale et un meilleur championnat que la saison passée en finissant troisième, ce qui nous a permis de recevoir le quart. On en veut plus. On grandit petit à petit mais il faut grandir encore plus vite. C’était l’objectif d’être encore en demi-finale mais on n’a pas réussi à faire mieux que la saison passée. On grandit mais malheureusement pas assez rapidement.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0