Icon Sport

Top 14 - Raconte moi ton essai de finisseur... Lucas Tauzin

Raconte moi ton essai de finisseur... Tauzin
Par Rugbyrama

Le 06/03/2019 à 15:25

TOP 14 - Dans ce classico du rugby français, c'est le Stade Toulousain qui s'est largement imposé, en grande partie grâce à sa jeune garde illustrée par Lucas Tauzin. L'ailier de 20 ans nous raconte son troisième essai de la saison inscrit en bout de ligne après une mêlée enfoncée.

Le Tournoi des 6 Nations est toujours une excellente opportunité pour les jeunes joueurs français de s'illustrer en l'absence des internationaux. Et s'il y a un club qui laisse la chance à ses jeunes pousses de s'illustrer, c'est bien le Stade Toulousain. Ugo Mola et l'ensemble du staff toulousain font confiance à leurs jeunes pépites et ces derniers leur rendent bien. Le jeune ailier Lucas Tauzin (1m87 ; 98kg) en est l'exemple type. Arrivé en 2016 en provenance du Stade Montois, il grappille du temps de jeu et a inscrit son troisième essai de la saison face au Stade Français le week-end dernier.

L'effectif du quadruple champion d'Europe ne laissait pourtant pas penser en début de saison à une telle rotation. Avec des joueurs comme Cheslin Kolbe, Maxime Médard ou Yohann Huget, difficile d'imaginer les jeunes joueurs venir bousculer la hiérarchie. Mais cette période des doublons a eu le mérite de rassurer les supporters du Stade, les jeunes sont bien présents et sont auteurs de prestations de haute volée. Pour autant, l'ailier toulousain ne s'enflamme pas quant à son statut au sein de l'équipe : "Le groupe sera de nouveau au complet quand les internationaux seront de retour, mais j'ai montré que je pouvais répondre présent si une chance m'était donnée. Maintenant, il faut penser au groupe et au reste de la saison, nous verrons comment cela évolue".

Top 14 - Lucas Tauzin (Toulouse)

Top 14 - Lucas Tauzin (Toulouse)Icon Sport

Lors de la superbe victoire bonifiée à Jean Bouin face au Stade Français, Lucas Tauzin était à la conclusion d'un mouvement des trois-quarts provenant d'une mêlée ultra dominatrice. Le principal intéressé raconte : "Nous avons une mêlée sur les cinq mètres adverses, je vois que nos avants gagnent la mêlée et que l'arbitre de la rencontre lève le bras pour laisser l'avantage. Le ballon est écarté, Sofiane Guitoune cadre deux joueurs parisiens et Pita Ahki fixe ensuite les derniers pour m'offrir l'essai sur un plateau". Au bon endroit au bon moment, peut-être pas un hasard pour Tauzin, parfaitement placé pour conclure ce mouvement d'envergure en coin. Une mêlée conquérante associée à une ligne de trois-quarts virevoltante, revoilà le grand Toulouse.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0