Icon Sport

Premier objectif atteint pour un LOU qui voit plus loin

Premier objectif atteint pour un LOU qui voit plus loin

Le 21/05/2019 à 09:36Mis à jour Le 21/05/2019 à 11:40

TOP 14 - Désormais assurés de disputer un barrage à domicile, les Lyonnais ont rempli leur premier objectif de la saison. La prochaine étape sera de tenter de faire au moins aussi bien que la saison passée, avec une demi-finale, et le LOU s’estime en progrès sur l’année écoulée.

"Je leur ai dit : souriez, on est quand même en quart de finale !" Pierre Mignoni s’étonnait presque, samedi soir dans les travées de Gerland, au moment de commenter l’état d’esprit de son équipe qui venait de valider un barrage à domicile au bénéfice de son succès face à La Rochelle. Dans le vestiaire "les joueurs ont été très mesurés parce qu’ils savent qu’ils peuvent faire beaucoup mieux. Ça montre qu’ils sont exigeants envers eux-mêmes. Ils veulent que ça continue", poursuit l’entraineur, sous-entendu que la qualification n’est pas une fin en soi.

L’ancien demi de mêlée international insiste sur le fait que "recevoir un quart de finale, c’est historique pour ce club" car c’est inédit et cela marque une progression par rapport à l’an passé. Et même si selon lui c’est une forme d’anomalie pour un club qui jouait encore en Pro D2 il y a trois ans, "il ne faut pas cracher dessus." Alors il a réuni son staff une fois minuit passé au centre d’entrainement pour déterminer le programme de la prochaine quinzaine, et ce à deux pas des espaces réceptifs où l’on fêtait encore ce qui est une performance.

" Sur cette fin de saison, on arrive à trouver des solutions"

Clairement, le LOU va maintenant pouvoir aborder un dernier déplacement à Grenoble avec cette possibilité de pouvoir faire souffler ses cadres ou donner du temps de jeu à ceux qui en ont besoin afin d’aborder la phase finale avec davantage de fraîcheur. Il peut aussi et surtout profiter de ce temps pour analyser sa phase retour qui l’aura vu décrocher 9 succès en 12 matchs, et afficher des progrès intéressants sur certains points relevés par les joueurs eux-mêmes. "Sur cette fin de saison, on arrive à trouver des solutions sur différents angles. Le match à Pau, c’était le sérieux dans les dernières minutes pour gagner, contre Bordeaux c’était le jeu et contre La Rochelle c’est le pragmatisme, analyse Jonathan Wisniewski.

Ce sont pleins de petits facteurs que l’on met à l’édifice depuis plusieurs semaines et qui seront importants en phase finale. Il faudra savoir être froid, pragmatique, rigoureux, bien jouer, et avoir un petit supplément d’âme. Sur la phase retour, on a eu à chaque fois cette envie de plus, de jouer mieux. Il y avait toujours une petite frustration en sortant du match", insiste l’ouvreur qui prend les victoires face à l’ASM (19-13) et l’UBB (34-10) comme références. Pour lui, "jusqu’ici, la saison est plutôt bien aboutie. C’est ultra positif. On a pas mal de maturité et on attaque cette fin de saison avec la faculté d’être bien capable de gérer ces matches, chose que l’on n’avait pas bien fait contre Castres en tombant dans le piège."

Pierre Mignoni va même plus loin en insistant sur cette dernière performance face aux Rochelais, acquise au terme d’une prestation certes brouillonne mais paradoxalement maitrisée car "l’an dernier, dans les mêmes conditions, on avait perdu ce même match. Cela montre les progrès que l’on a fait cette année. (…) Je suis sûr que l’on est en progrès par rapport à l’année dernière. Cette équipe se construit rapidement." Et elle semble retrouver sa solidité défensive qui était sa principale qualité lors de la première partie de saison.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0