Icon Sport

Top 14 - Pau piqué, Pau remobilisé

Pau piqué, Pau remobilisé
Par Rugbyrama

Le 03/03/2019 à 12:28Mis à jour Le 03/03/2019 à 13:41

TOP 14 - Après une semaine d'entraînement marquée par la sortie de leur président, les joueurs de la Section ont réagi en disposant ce samedi d'Agen (27-17) au Stade du Hameau. La fin des soucis pour le club béarnais ?

Des ambitions de top 6 jetées à la poubelle avec une 11e place au soir de la 17e journée. Un bilan à domicile de trois victoires pour 5 défaites. Une saison également agitée en coulisses avec la mise à l'écart de Carl Hayman, après une rixe avec plusieurs de ses joueurs lors du réveillon du Nouvel An. Un communiqué du président Bernard Pontneau, dimanche dernier, fustigeant l'attitude de son groupe. "On fera avec les gens de caractère. Les autres, qu'ils partent en vacances, à la pêche, sur la lune, je m'en fiche !" Le décor était planté dans le Béarn, à l'aube de la réception d'Agenais en pleine lutte pour le maintien, et qui restaient sur 2 victoires consécutives, face Toulon puis à Perpignan.

Force est de constater que les hommes de Simon Mannix ont plutôt bien réagi. Tout n'a pas été parfait, bien entendu, à commencer par le réalisme des Vert et Blanc. "On aurait pu marquer quatre essais de plus, regrettait l'entraîneur des avants de la Section Nicolas Godignon. Cela nous aurait permis de basculer sur un match un peu plus facile, un peu moins tendu."

Nicolas Godignon (Section Paloise)

Nicolas Godignon (Section Paloise)Icon Sport

Un maintien presque assuré

La conquête a également pioché par moment, notamment en touche où les Palois ont perdu plusieurs lancers. "Je me suis régalé sur la mêlée, mais c'est vrai qu'on a été en difficulté en touche, admettait le talonneur Quentin Lespiaucq. C'est le reflet de notre semaine de travail. On dit qu'on joue comme on s'entraîne, et malheureusement cela nous arrive souvent." Si les Béarnais ont failli dans plusieurs secteurs de jeu, il n'en reste pas moins que les protégés du Hameau n'ont pas lâché le morceau face aux hommes de Mauricio Reggiardo. "On se refuse de prendre cet essai qui leur aurait permis de ramener un bonus défensif, se satisfaisait Nicolas Godignon. On a montré du caractère et c'est sur ces bases-là qu'il faut reconstruire de la confiance."

Cette victoire permet également aux Palois de prendre leurs distances sur la zone rouge, avec désormais 13 points d'avance sur Grenoble, premier relégable. Car c'est bien cette course dont faisaient partie les Béarnais. Un sacré poids enlevé des épaules des coéquipiers de Quentin Lespiaucq. "Ça fait du bien au moral, de voir des sourires dans les vestiaires." Les problèmes sont loin d'être résolus à Pau, avec des coulisses toujours agitées et 13 joueurs en fin de contrat. Mais grâce à ce succès face à un concurrent direct, les Vert et Blanc se sont au moins offerts une bonne bouffée d'oxygène.

Par Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés