Icon Sport

Parra / Doussain : Des plaqueurs à toute épreuve

Parra / Doussain : Des plaqueurs à toute épreuve
Par Rugbyrama

Le 11/04/2019 à 14:41Mis à jour Le 11/04/2019 à 14:42

TOP 14 - Le week-end dernier a été riche en émotions pour les Clermontois et les Lyonnais. Deux joueurs se sont démarqués par leur attitude de guerrier et leur esprit de combattant. Morgan Parra et Jean-Marc Doussain ont montré qu’ils avaient la capacité à suppléer leurs avants tout en restant lucides dans la distribution du jeu.

Clermont est passé à deux doigts d’un revers terrible face au Racing 92 au stade Marcel-Michelin. Le score (31-31) est à l’image du match, spectaculaire, avec deux équipes qui auront eu chacune leur mi-temps. Les spectateurs auront vu l’ASM jouer à neuf avants avec un Morgan Parra au four et au moulin pour tenter d’éviter le naufrage à son équipe en fin de match.

Du côté de Pau, les Lyonnais sont venus infliger une septième défaite à domicile pour les hommes de Simon Mannix. Une victoire qui n’a pas été évidente et qu’il a fallu batailler jusqu’au coup de sifflet final. Dans cette rencontre un homme a été en vue, Jean-Marc Doussain.

Jean-Marc Doussain (Lyon) face à Toulon

Jean-Marc Doussain (Lyon) face à ToulonIcon Sport

Les deux demis de mêlée ont été impressionnants dans le secteur défensif, le tout en restant lucide pour animer le jeu de leur équipe.

Un quatrième troisième ligne aile

Il y a ces joueurs à qui l'on demande de plaquer à tour de bras sans se poser de questions. À l’image d’un Yacouba Camara qui tourne à 21 plaquages pour un total de 100 % de réussite. On pourrait aussi s’attarder sur la performance de William Andries Liebenberg au Stade Rochelais avec ses 20 réalisations durant la partie.

Puis il y a ceux qui ont en charge de faire vivre le ballon en plus de se prendre des bus sur le buffet tout le match. Dans cette catégorie vous avez Morgan Parra avec 12 plaquages et Jean-Marc Doussain avec 14 qui ont fait le boulot d’une troisième ligne.

Les deux joueurs ont été les plus performants de leur équipe. Ils font même fait mieux que leurs avants (troisièmes et deuxièmes lignes comprises). À Lyon, ni Felix Lambey (11) ni Julien Puricelli (11) ne feront mieux que le numéro 9. Chez les Jaunards, Alexandre Fisher et John Ulugia (11) ne dépassent pas le total de leur capitaine.

Ils joueront tous deux l'intégralité du match avec un total de 53 passes pour le Clermontois et 41 passes pour le Lyonnais sans commettre de fautes de main. Preuve qu’ils ont réussi à rester lucides dans une rencontre où la rudesse était de mise. Jean-Marc Doussain fera même 20 mètres balle en main avec six défenseurs battus. Des éléments qui prouvent que les deux joueurs sont indispensables à leur groupe avant les phases finales.

Par Dylan Munoz

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés