Icon Sport

Top 14 - L'UBB inflige à l'USAP sa 11ème défaite de rang

L'UBB inflige à l'USAP sa 11e défaite de rang

Le 02/12/2018 à 14:24Mis à jour Le 02/12/2018 à 15:29

TOP 14 - Perpignan n'y arrive toujours pas. Battus par l'Union Bordeaux-Bègles (11-22) sur leur pelouse d'Aimé Giral, les Catalans enchainent une 11e défaite en...11 matches. Un record depuis l'instauration de la poule unique. En enterrant Perpignan, l'UBB revient provisoirement dans le TOP 6.

Un Stade Aimé Giral éteint comme jamais, au coup de sifflet final. Image assez ébouriffante pour un dimanche qui entre dans l'histoire du rugby français. Par la petite porte. L'USAP, avec cette 11e défaite de rang en TOP 14, signe un "triste" record. Mont-de-Marsan s'était arrêté à 10, lors de la saison 2012-2013. Contrairement aux Landais à l'époque, les Catalans n'ont donc pas levé les bras lors de la 11e journée. La faute à une équipe de Bordeaux-Bègles bien en place défensivement, qui a su attendre les bons moments pour écœurer les coéquipiers de Paddy Jackson. Vainqueurs 11-22, avec trois essais à la clé, les Girondins signent leur première victoire de la saison à l'extérieur, en TOP 14.

Top 14 - Perpignan contre l'UBB

Top 14 - Perpignan contre l'UBBIcon Sport

Têtes basses et mines déconfites devant un public qui s'est empressé de quitter les travées d'Aimé Giral avant même le coup de sifflet final et un dernier coup de poignard assené par l'UBB (80e+1). La détresse catalane laisse bouche bée. Au moment même où Baptiste Serin laisse éclater sa joie sur l'essai qui parachève le succès des hommes de Joe Worsley. En déplacement dans les Pyréenes-Orientales, auréolés du plus mauvais bilan offensif du championnat à l'extérieur, les joueurs de l'Union Bordeaux-Bègles ont soigné leurs statistiques face à l'USAP. Après avoir longtemps mis l'accent sur les valeurs défensives.

Romain Buros ultra décisif

Le travail de sape en défense a fini par payer, nourri par les maladresses adverses. Mené 5-0 après un essai de Karl Chateau dans les vingt premières minutes (18e), Alexandre Roumat et les siens ont ensuite fait le dos rond jusqu'à la demi-heure de jeu et un ballon de récupération, près de la médiane, bonifié par le jeune ailier Romain Buros (32e). L'ancien palois s'est même offert le premier doublé de sa carrière après un gros temps fort girondin dans les 22m catalans (59e). Mis sur orbite sur ses deux réalisations, c'est d'ailleurs lui qui délivre un caviar au pied à Baptiste Serin sur la dernière action du match (80e+1)

Top 14 - Romain Buros (Bordeaux-Begles)

Top 14 - Romain Buros (Bordeaux-Begles)Icon Sport

Froid de réalisme, l'UBB a aussi profité du manque cruel de confiance des Sang et Or pour asseoir sa première victoire loin de Chaban-Delmas. Malgré quelques fulgurances comme celle de Julien Farnoux (55e), les joueurs de l'USAP, coupables de nombreuses fautes de main dans les 22m adverses, ont pêché dans la finition. Et l'alternance, choisie par moment par Paddy Jackson, n'a jamais eu l'effet escompté. Sous un soleil radieux et un air de printemps en ce premier dimanche de décembre, Perpignan se prend donc les pieds dans le tapis pour la 6e fois de la saison à la maison.

Top 14 - Yann Lesgourgues (Bordeaux-Begles)

Top 14 - Yann Lesgourgues (Bordeaux-Begles)Icon Sport

Avec désormais 13 points de retard sur le premier non relégable Agen, le champion de France en titre de PRO D2, reste embourbé à la dernière place du TOP 14. Loin de l'UBB qui continue de jouer des coudes avec les autres prétendants aux phases finales. Une défaite de Paris à Toulouse, lors du Clasico, en clôture de cette 11e journée, permettrait aux coéquipiers de Brock James de revenir dans le wagon des qualifiables, avant la parenthèse européenne de deux semaines.

Contenus sponsorisés
0
0