Rugbyrama

Top 14 - Gaëtan Germain (Grenoble) enfin le bout du tunnel ?

Enfin le bout du tunnel pour Germain ?

Le 13/09/2018 à 10:07Mis à jour Le 13/09/2018 à 10:49

TOP 14 - Blessé deux fois aux adducteurs en préparation, l’arrière Gaëtan Germain va effectuer ses débuts avec son nouveau club de Grenoble à Castres samedi. L’ancien Briviste espère en avoir fini avec les pépins physiques qui l’avaient déjà handicapé la saison dernière en Corrèze.

À Brive, qu’il avait rejoint en 2013, Gaëtan Germain s’est révélé indispensable. Avec au minimum 22 titularisations en Top 14 à son actif lors de ses quatre premières saisons. Les matchs, le natif de Romans-sur-Isère les a enfilés comme des perles. Comme il a enquillé pénalités et transformations. Trois fois l’arrière a terminé meilleur réalisateur du championnat. Sa dernière année en Corrèze a été en revanche gâchée par les blessures. "Je me suis fait opérer des adducteurs à l’intersaison [2017, ndlr], j’ai eu du mal à revenir. J’ai eu des soucis de dos qui m’ont gêné quasiment jusque début 2018", avait-il confié lors de la reprise à Grenoble, son nouveau club, le 21 juin.

" Il est possible que j’aie tiré un peu sur la machine"

Plein d’enthousiasme et d’envie lors de son arrivée au FCG, Gaëtan Germain s’est de nouveau retrouvé à l’infirmerie à prendre son mal en patience. "Les adducteurs ont un peu lâché en arrivant et après ça a pété de l’autre côté, sur une ancienne cicatrice, précise-t-il. Rien de trop méchant mais ce sont des choses qui m’ont bien contrarié pendant la préparation."

Gaëtan Germain (Grenoble)

Gaëtan Germain (Grenoble)Eurosport

Des soucis musculaires à mettre sur le compte de saisons trop denses ? "Il est possible que j’aie tirer un peu sur la machine, admet-il. Après je ne peux pas reprocher aux entraîneurs de m’avoir fait jouer. J’étais bien content d’avoir du temps de jeu et de pouvoir enchaîner les matchs. C’est à moi d’essayer de bien gérer mes récupérations et de gommer les petits pépins physiques que j’ai eus ces derniers temps."

" Il a toujours été dans le positif"

Désormais le Drômois est de nouveau opérationnel. "À l’entraînement, je me sens bien, je n’ai plus de pépin physique." "Il a toujours été dans le positif, souligne Jérôme Vernay, entraîneur-adjoint du FCG en charge notamment de l’entraînement individuel et de la gestion des blessés. Il a pu enchaîner les étapes dans ses reprises, que ce soit physique, rugby, technique ou rugby collectif. Il les a prises dans l’ordre qu’il fallait et à 100 %. C’est bien."

Gaëtan Germain espère cette fois-ci en avoir vraiment fini avec les blessures. "Il y a plusieurs coups où je me disais que le bout du tunnel était arrivé et à chaque fois il s’éloignait. Je ne me pose pas trop de questions. Je me fixe comme objectifs de reprendre du plaisir et d’essayer d’apporter ce que je sais faire."

Gaëtan Germain (Grenoble)

Gaëtan Germain (Grenoble)Eurosport

L’arrière va effectuer son retour en Top 14 samedi (18h) à Castres, son premier match depuis le 5 mai. "Il y a pas mal de choses qui se sont passées depuis. En espérant qu’au niveau du rythme, ça aille", souhaite-t-il.

Ce manque de rythme est la principale interrogation le concernant. "Pour lui, c’est un challenge de reprendre la compétition et de retrouver des repères, explique Jérôme Vernay. C’est un joueur qui a l’expérience du Top 14, ça fait une paire d’années qu’il y joue. Je pense qu’il va nous faire du bien dans la rotation. Il a aussi un profil de jeu complémentaire à Lolagi Visinia qui a joué les trois premiers matchs à l’arrière."

En charge de buter dès samedi ?

La longueur de son jeu au pied devrait être précieuse dans le Tarn. Il pourrait aussi endosser le rôle de buteur. "Je me sens prêt. C’est quelque chose que j’aime bien faire. Après on verra bien le moment venu."

Ce retour à la compétition va se dérouler dans un contexte compliqué avec un FCG toujours sans victoire qui se rend chez le champion de France. "Ce n’est pas un contexte idéal, acquiesce l’ex-Briviste, mais c’est vraiment dommage parce que l’équipe a montré de belles choses sur les trois premiers matchs. On n’a pas été récompensés, c’est vraiment frustrant, mais je pense qu’il y a vraiment quelque chose à faire. Le groupe vit bien et bosse bien. Il y a de la qualité. J’espère qu’on va réussir à enclencher la marche avant et à marquer des points au classement."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0