Icon Sport

Trinh-Duc de retour au premier plan

Trinh-Duc de retour au premier plan
Par Rugbyrama

Le 15/03/2019 à 17:28Mis à jour Le 15/03/2019 à 17:30

TOP 14 - Alors qu'il quittera le RCT à la fin de la saison, François Trinh-Duc enchaîne les bonnes performances. Placé en premier centre, il aide également Louis Carbonel dans son éclosion.

Au moment de retrouver son club formateur, François Trinh-Duc semble être dans sa meilleure période toulonnaise. Épargné par les blessures, d'une précision chirurgicale face aux poteaux (il reste sur deux 100 %), l'ancien montpelliérain rayonne. "J'ai connu une intersaison plus longue suite à ma blessure. J'ai pu bien me préparer. Je me sens bien sur le physiquement et mentalement. Je profite des matchs et je prends toujours autant de plaisir sur le terrain", confessait l'international de 32 ans, ce jeudi en conférence de presse.

Ces dernières semaines, il brille au poste de premier centre. Un cinq-huitième comme on appelle souvent ce rôle de deuxième ouvreur. "Il a une excellente vision du jeu, de bonnes passes et peut décaler les joueurs sur les extérieurs", expliquait Sébastien Tillous-Borde, il y a quelques temps. Et l'adjoint de Collazo de poursuivre : "Nous avons besoin de cela. Nous avons de bons joueurs sur les extérieurs, mais nous ne les touchons pas assez. François permet de le faire. Quand il y a une passe de 20 mètres, il l'a fait". S'il a toujours confié préférer le poste d'ouvreur, le joueur passé par le Pic Saint-Loup s'adapte. "J'ai beaucoup joué dix, là je suis en 12. J'essaie de me mettre au service de l'ouvreur, comme j'aurais aimé avoir un douze à mes côtés. C'est toujours agréable d'avoir un joueur derrière soi qui connaît ce poste, ça aide", explique-il.

Une association idéale avec Carbonel

Son association avec le jeune Louis Carbonel permet en tout cas au RCT de retrouver des couleurs sur le plan offensif. Trinh-Duc n'hésite d'ailleurs pas à prendre le jeune toulonnais sous son aile. "Avec mon expérience, j'essaie de l'aider Louis. C'est un très bon jeune, pétri de talent qui fait de supers matchs avec les U20 ou ici à Toulon. Il faut jouer sur son enthousiasme et son insouciance. Nous en avons besoin dans des périodes comme nous en avons vécu, avec un manque de confiance".

Il soulage également son protégé en prenant le jeu au pied à son compte. Avec réussite. , puisqu'il affiche un 89,2 % face aux poteaux. "Je n'ai pas changé grand chose dans mon entraînement, c'est toujours le même travail. Mais c'est vrai que lorsque que l'on est en confiance ça aide", assure-t-il. Lui qui a également réglé la question de son avenir, avec sa signature au Racing 92 à compter de la saison prochaine, a également l'esprit libre. "Je n'étais pas forcément stressé par mon avenir, je ne pense pas que cela a joué sur mes prestations. Mais je sais que Toulon ce sera fini à la fin de la saison. Alors, je reste positif avec l'envie de finir sur une bonne note et de laisser une bonne image de moi comme joueur ici", conclut-il.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0