Icon Sport

Top 14 - Enzo Selponi (Perpignan) : "C'est forcément inquiétant"

Selponi : "C'est forcément inquiétant"

Le 09/09/2018 à 11:00Mis à jour Le 09/09/2018 à 11:08

TOP 14 - L'Usap s'est encore inclinée à domicile, samedi, face au Lou (16-22). Pour Enzo Selponi, cette défaite est rageante au regard du nombre d'occasions mais elle témoigne de la capacité de l'Usap à rivaliser avec les meilleurs.

Rugbyrama : Les semaines se suivent et se ressemblent pour l'Usap avec une nouvelle courte défaite, mais sans bonus cette fois... Quel est votre premier sentiment ?

Enzo Selponi : Au moins, c'est beaucoup plus encourageant que le premier match à domicile où nous avions pris cinquante points. Niveau état d'esprit, c'était radicalement différent. Dans le jeu aussi, ça s'améliore match après match. Mais à l'arrivée, il y a zéro point et c'est très frustrant.

Top 14 - Genesis Lemalu (Perpignan) contre Lyon

Top 14 - Genesis Lemalu (Perpignan) contre LyonIcon Sport

Vous avez encore eu des balles de match mais ça ne sourit pas. Comment l'expliquez-vous ?

E.S. : Nous sommes parvenus à transpercer leur défense un bon nombre de fois. C'est positif au moins mais nous scorons trop peu, c'est vrai. C'est ce qui nous tue. Je pense que c'est ce qui nous manque pour que ça tourne dans le bon sens. Nous jouons bien à la balle, nous arrivons à nous trouver mais ça ne paye pas. Comme sur cette longue séquence après la sirène. L'équipe a tout donné pour inscrire l'essai de la gagne mais il a manqué un petit truc.

" Il ne faut pas se mettre la tête au fond du seau, ce n'est que le début"

Après trois défaites, l'Usap est dans le dur. Comment le vivez-vous mentalement ?

E.S. : C'est forcément inquiétant. Nous savons très bien que ce championnat allait être élevé. Nous sommes les Petit Poucet du Top 14. Il faut se serrer les coudes et montrer les crocs car tout le monde va vouloir venir ici pour nous taper. Nous avons montré face à Lyon que c'était piquant de venir à Aimé-Giral même s'il y a la défaite au bout. Il ne faut pas se mettre la tête au fond du seau, ce n'est que le début.

Il y a maintenant deux matchs à l'extérieur à aborder, à La Rochelle puis Grenoble. Cet enchaînement ne tombe pas au meilleur moment...

E.S. : Nous sommes dans une position très inconfortable, déjà. Le but est de rivaliser sur ces deux matchs et de poursuivre notre progression. A nous de grandir un peu plus et d'apprendre à chaque sortie.

Contenus sponsorisés
0
0