Icon Sport

Oscars Midol - Le festival Mogg

Le festival Mogg

Le 11/09/2018 à 14:48

OSCARS MIDOL - Si Pau s'est imposée à Grenoble (21 à 24), elle le doit en grande partie à son arrière australien Jesse Mogg, auteur d'un match plein dont un essai de 50 mètres. Il est l'homme du week end.

Le rugby a beau être une science inexacte, on se demande encore comment les Montpelliérains ont pu faire le choix de se priver du talent supérieur de Jesse Mogg pour la simple nécessité de faire de la place à Johan Goosen, joueur non-Jiff de surcroît. D’autres, en revanche, ne se posent pas du tout la question, et ce sont bien les Palois ! L'éphémère Wallaby (3 sélections) a en effet livré un récital sur la pelouse du stade des Alpes, avec en clou du spectacle un magnifique essai en solitaire, qui le vit cingler en bordure de ruck pour mieux s’infiltrer, tout en vitesse, entre les trois derniers défenseurs alpins.

Une course de 50 mètres digne d'un sprinteur qui ne fut pas sans rappeler celles d'un certain Gio Aplon, qui était encore la vedette du Stade des Alpes il n'y a pas si longtemps. Mais ce ne fut pas tout, évidemment ! Décalé à l’aile dans un XV de départ bâti par Simon Mannix pour occuper au mieux le terrain adverse, Jesse Mogg a fait à plusieurs reprises admirer la puissance et la précision de sa patte gauche pour faire reposer ses avants et cantonner les Grenoblois dans leur moitié de terrain. Un facteur décisif dans une partie marquée par la chaleur et un rythme intense, qui pourrait propulser Pau vers les sommets.

Contenus sponsorisés
0
0