Icon Sport

Le Stade français déçoit une fois encore

Le Stade français déçoit une fois encore

Le 11/06/2019 à 08:53Mis à jour Le 12/06/2019 à 17:20

TOP 14 - Absent une nouvelle fois des phases finales du TOP 14, le Stade français a longtemps cru pouvoir terminer dans les 6. Mais les contre-performances du club parisien à domicile ont condamné ses chances de lutter pour le Brennus.

LE MOMENT FORT

Le Stade français a vécu, non pas un, mais quatre moments forts durant cette saison, à des séquences où le club parisien était sur des dynamiques très différentes. Le 7 octobre 2018, à l’occasion de la 7ème journée, les Parisiens, alors dauphins de Clermont, ont réalisé une grosse performance en allant s’imposer à Castres (9-14), champion en titre. Un peu plus tard durant la saison, lors de la 17ème journée, les hommes de Heyneke Meyer ont pris d’assaut la forteresse de Marcel-Deflandre pour disposer de La Rochelle (14-27) et conforter leur 6ème place. Le 5 mai 2019 (24ème journée), les Parisiens ont fait tomber le Racing 92 à l’Arena (23-27), préservant ainsi une petite chance de qualification malgré leur 8ème place. Mais la victoire contre Agen (25-22), à 13 contre 15, restera sans doute comme le moment le plus fort de cette saison. Heyneke Meyer avait ainsi reconnu qu’il s’agissait du "match le plus incroyable" de sa carrière d’entraîneur.

Top 14 - Yoann Maestri (Stade Français) contre La Rochelle

Top 14 - Yoann Maestri (Stade Français) contre La RochelleIcon Sport

LE MOMENT DIFFICILE

Le 12 décembre 2018, le monde du rugby était dévasté par la mort tragique du jeune joueur Espoir du Stade français, Nicolas Chauvin (19 ans), décédé des suites d’un plaquage en plein match face à Bordeaux-Bègles. Cette disparition fut un moment particulièrement douloureux à vivre pour tout le club parisien.

Le Stade Français a connu un autre moment compliqué sur le plan humain, mais bien évidemment incomparable avec le décès de Nicolas Chauvin. Le 11 janvier 2019, le club parisien a vécu un coup de tonnerre en interne. A la surprise générale, l’entraîneur des skills Julien Dupuy et le Directeur sportif Robert Morh ont été mis à pied avant d’être licenciés. Après cette annonce choc, la formation de Heyneke Meyer a réalisé une deuxième moitié de saison plus que décevante avec 7 défaites en 12 matches.

LE TOURNANT

Le 3 mars 2019 (18ème journée), le Stade français, alors 6ème au classement, reçoit le Stade toulousain. Sur leur pelouse de Jean-Bouin, les Parisiens vont connaître une énorme désillusion en s’inclinant lourdement (9-28). Le Stade français est sorti des 6 et ne sera plus jamais en position de se qualifier alors que les coéquipiers de Sergio Parisse ont été en position de rejoindre les phases finales pendant 15 journées.

Top 14 - Joe Tekori (Toulouse) contre le Stade français

Top 14 - Joe Tekori (Toulouse) contre le Stade françaisMidi Olympique

LE JOUEUR CLE

Pour sa première saison sous les couleurs du Stade français, le trois-quarts centre international Gaël Fickou a été tout simplement monstrueux. Titulaire sur les 16 matches qu’il a disputés, l’ancien toulousain a inscrit 9 essais en TOP 14 et s’est révélé comme un leader de jeu incontournable.

Top 14 - Gael Fickou (Stade Français)

Top 14 - Gael Fickou (Stade Français)Icon Sport

LA STAT’

5, comme le nombre de défaites concédées par les Parisiens à Jean-Bouin. Un bilan qui explique en grande partie la non-qualification en phases finales.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0