Icon Sport

Top 14 - Le Racing à grosses gouttes

Le Racing à grosses gouttes

Le 18/07/2018 à 18:27

Depuis dix jours, les finalistes de la dernière édition de Champion's Cup ont repris le chemin de l'entraînement. Ô souffrance !

C'est donc le 9 juillet dernier que les Racingmen ont repris le chemin de l'entraînement. Sans leur gigantesque deuxième ligne Dominic Bird (2,10m), qui arrivera début août après le Super Rugby, mais avec leurs deux Lions britanniques Finn Russell et Simon Zebo, tous deux exempts de tournée d'été pour des raisons différentes (Zebo ne fait plus partie des plans de Joe Schmidt, Russell était simplement ménagé par son sélectionneur Gregor Townsend). "La saison dernière a été particulièrement intense, explique le préparateur physique Gilbert Gascou. La Champion's Cup et les phases finales de Top 14 ont tiré sur les organismes. En ce sens, les quatre semaines de coupure ont permis aux joueurs de se régénérer".

Au Plessis-Robinson, Brice Dulin, Maxime Machenaud et Pat Lambie, tous convalescents, s'entraînent également en marge du groupe depuis dix jours. Sauf contre-ordre, l'arrière international sera de retour en novembre ; le numéro 9 des Bleus devrait être apte un mois plus tard; quant au demi d'ouverture sud-africain, il ne sera pas opérationnel avant janvier 2019. "Pour tous les autres, poursuit Gascou, une lourde charge de travail est prévue jusqu'à ce qu'ils reprennent le rugby, la semaine prochaine."

Et le pic de forme, alors ? Pour le coup d'envoi de la Champion's Cup ? "Il n'y a que les magiciens qui peuvent parler d'un pic de forme anticipé trois mois en avance, poursuit le préparateur physique du Racing 92. Respect à eux. Mon objectif est simplement que les joueurs soient dans une forme optimale le plus souvent et le plus longtemps possible. Voilà tout".

Des gros dans le dur

Dans les Hauts de Seine, il se murmure aussi que les joueurs ayant quelque peu tendance à enfler en vacances (Census Johnston, Ben Tameifuna, Edwyn Maka...) pourraient bénéficier d'un programme à la carte afin d'évacuer les excès du mois de juin. Gascou, encore : "Certains joueurs ont-ils été dans le dur l'an passé ? Je ne sais pas. Mais ils ont en tout cas fini dans le lourd ! [...] Globalement, nos joueurs sont plutôt athlétiques et se déplacent beaucoup sur un terrain. Mais nous comptons aussi quelques garçons dans le cas opposé. Ce sont des problématiques pas évidentes à régler. L'idée, c'est donc de leur faire comprendre quels sont les efforts restant à accomplir. Malgrè tout, ils travaillent. Il faut juste que dans leur corps, dans leur tête, quelque chose se déclenche afin qu'ils redeviennent ce qu'ils étaient".

Du 24 juillet au 5 août prochains, les Racingmen rejoindront Tbilissi (Géorgie) afin d'effectuer un stage de pré-saison hors de leur territoire traditionnel. Ils y affronteront l'équipe nationale du Brésil, Argentine XV (Argentine B) avant de rejoindre la Catalogne où les attend un match amical face à l'Usap, le 16 août.

Contenus sponsorisés
0
0