Icon Sport

Le Munster solide avant le Racing, la gestion Toulonnaise et Brive qui s’enfonce… Nos Tops et Flops

Le Munster solide avant le Racing, la gestion Toulonnaise et Brive qui s’enfonce… Nos Tops et Flops
Par Rugbyrama

Le 16/04/2018 à 13:32Mis à jour Le 16/04/2018 à 16:41

A seulement 18 ans, Thomas Vincent, l’ouvreur agenais, a éclaté aux yeux du grand public sur la pelouse du Hameau. Le Munster a préparé idéalement sa demi-finale face au Racing au contraire du Leinster qui n’a pas réussi à s’imposer face à Trévise...

Tops

Le Munster est prêt

Dimanche prochain, à 16h15, le Munster se déplace à Bordeaux pour affronter le Racing 92 en demi-finale de Coupe d’Europe. Ce week-end, la province irlandaise a préparé idéalement la rencontre de sa saison. Les coéquipiers de Conor Murray se sont imposés aux Cheetahs, où Johan Goosen était titulaire dans les rangs sud-africains. Mené 17-7, le Munster a montré du caractère pour s’imposer de deux petits points 19-17. Les hommes de Johann van Graan sont prêts avant de se rendre en terre bordelaise pour un match qui s’annonce palpitant.

Johan Goosen - Toyota Cheetahs

Johan Goosen - Toyota CheetahsIcon Sport

Thomas Vincent, la belle histoire

Agen a remporté sa deuxième victoire de la saison à l’extérieur au Hameau. Pour ce match, Thomas Vincent était titulaire dans les rangs agenais. Lui qui évoluait en Fédérale 3 en début de saison, a joué ce match sans complexe. Face à Colin Slade, il a été impressionnant de sérénité et adroit face aux perches (5/6). À seulement 18 ans, Il n’a pas hésité à attaquer la ligne et a été précieux pour son équipe. S’il continue sur sa lancée, il peut devenir une attraction de la fin de saison agenaise.

Thomas Vincent - Agen

Thomas Vincent - AgenIcon Sport

Petitjean sort par la grande porte

Pour son dernier match sous les couleurs d’Aurillac, Maxime Petitjean était rempli d’émotion dans le vestiaire pour remuer ses troupes. Face à Mont-de-Marsan, les Aurillacois se sont imposés 31-26 et ont offert une belle dernière à leur demi d’ouverture, figure historique du club avec ses douze ans passés dans le Cantal. L’homme du jour a même inscrit onze points pour son équipe avec notamment le dernier essai de sa carrière. L’ancien dacquois s’est vu remettre un petit cadeau de la part du Stade Montois avec un maillot dédicacé par toute l’équipe montoise. Un joli clin d’œil pour un grand monsieur.

Maxime Petitjean (Aurillac) - octobre 2016

Maxime Petitjean (Aurillac) - octobre 2016Icon Sport

Flops

Le Leinster surprit à domicile par Trévise

À une semaine de leur demi-finale de Champions Cup face aux Scarlets, les Irlandais ne se sont pas rassurés. Les hommes de Leo Cullen recevaient les Italiens de Trévise pour cette 20ème journée de Pro 14. Le staff du Leinster avait décidé de faire tourner en vu du gros rendez-vous du week-end prochain et cela s’est vu. En débutant le match de belle manière avec un essai à la sixième minute de Strauss, on pensait à un nouveau récital de la part des locaux, mais il n’en était rien. Un score de 12-5 à la mi-temps qui a vite changé avec un essai de Tommaso Allan au retour des vestiaires, auteur d’un match XXL. Les Italiens vont tenir le score jusqu’à la fin du match et s’imposent 15-17. Grosse désillusion pour le Leinster.

La gestion Toulonnaise

La semaine dernière face au Racing 92 (13-17), Toulon a dominé outrageusement en deuxième mi-temps. Les Varois avaient pris le risque de marquer un essai pour la victoire au lieu de prendre les points. Samedi face au MHR, ils ont fait tout l’inverse. A la 70ème, Haouas est pénalisé au sol dans son propre camp dans les 22 mètres. Les Toulonnais décident de prendre les points plutôt, que d’aller chercher un essai synonyme de bonus offensif. Cette décision peut paraître étrange. Résultat, avec 4 essais à 3, Toulon ne prend donc pas le point de bonus offensif.

Mohamed Haouas - Montpellier

Mohamed Haouas - MontpellierIcon Sport

Brive s'enlise encore un peu plus

C'était le match des relégables ! Dans la course au maintien, Brive chute 40-17 face à Oyonnax et continu de creuser sa tombe. Sur le terrain les esprits s'échauffent, mais la révolte briviste n'aura pas lieu. C'est une opération maintien qui est lancée pour le club en perdition de Brive actuellement à la dernière place du classement avec seulement 32 points. Une addition qui risque d'être salée pour les joueurs de Didier Casadeï.

Didier Casadei - Coach of Brive

Didier Casadei - Coach of BriveIcon Sport

Contenus sponsorisés
0
0