AFP

9e journée Top 14 - Première réussie pour Ford avec le RCT (42-12)

Première réussie pour Ford avec le RCT

Le 29/10/2016 à 20:20Mis à jour Le 29/10/2016 à 21:10

TOP 14 - Après une semaine mouvementée en coulisses et la nomination de Mike Ford comme manager, le RCT a pris le bonus offensif contre Grenoble ce samedi (42-12).

Lors de cette 9e journée, le RC Toulon a largement dominé le FC Grenoble sur sa pelouse de Mayol (42-12). Les Toulonnais ont signé une victoire bonifiée avec 6 essais à la clé. Dominateurs en mêlée fermée, les Varois ont proposé beaucoup de jeu en première mi-temps à l’image de Charles Ollivon ou de Ma’a Nonu encore très tranchants ce samedi soir.

Des avants rassurants

Malgré quelques fautes de main, les Varois ont pris rapidement le dessus sur des Isérois débordés. Le pack grenoblois a subi et a été pénalisé tout le match, encaissant deux essais de pénalité. Après une semaine mouvementée, le RCT s’est bien remis en ordre de marche en se rassurant avec la puissance de ses avants. Grenoble, malgré des intentions, était trop faible en première ligne (après le forfait de Taumalolo juste avant le coup d’envoi) pour rivaliser et s’enfonce en bas du classement.

Mike Ford a réussi sa première avec le RC Toulon à Mayol. Propulsé à la tête de l’équipe en début de semaine, le nouvel manager du RC Toulon a l’ambition de donner à son équipe un jeu plus flamboyant, plus instinctif et dynamique que lors des derniers mois. Par moment, on a bien vu la patte de l’ancien coach de Bath avec des séquences riches à plusieurs temps de jeu, notamment en première période.

Mamuka Gorgodze (Toulon) sonne la charge contre Grenoble - 29 octobre 2016

Mamuka Gorgodze (Toulon) sonne la charge contre Grenoble - 29 octobre 2016Icon Sport

La patte Ford ? Il faudra encore attendre

Les percées de Ma’a Nonu, de Charles Ollivon ou de James O’Connor ont donné le tournis à la défense grenobloise, Mathieu Bastareaud marquant même un essai en prenant à contre-pied la défense. Mais, par maladresse, les Varois ont gâché quelques belles occasions qui auraient pu les mettre vite dans l’euphorie. Pour que le projet de jeu de Mike Ford se mette en place, il faudra encore attendre quelques semaines pour que tout soit bien huilé.

Si ça ne passe pas derrière, le RCT s’est rassuré avec son paquet d’avants, marque de fabrique du RCT. La puissance, c’est encore le domaine de prédilection des triples champions d’Europe, là où ils s’expriment le mieux. Vermeulen, Nonu ou Manoa : les Rouge et Noir de La Rade ne manquent pas d’atouts. La mêlée a fait subir le martyr à son homologue grenoblois.

Ma'a Nonu (Toulon) ballon en main

Ma'a Nonu (Toulon) ballon en mainIcon Sport

Le pack varois bien supérieur

Perturbé par le forfait de dernière minute de son pilier gauche Taumalolo, le pack du FCG a passé une sale soirée. Pénalisé sur chaque introduction pratiquement, le huit de devant isérois a été sanctionné par deux essais de pénalité. Sur le deuxième, le pack de la rade a tout emporté sur son passage, emmenant la mêlée adverse dans les tribunes. Et c’est sur un nouveau ballon récupéré en mêlée sur introduction grenobloise qu'Axel Muller a marqué en coin, après un bon travail de Vermeulen.

Mamuka Gorgodze et Jocelino Suta ont eux aussi conservé leurs aptitudes à franchir au ras en inscrivant deux essais en force. Il faudra encore du temps pour que Toulon modifie son ADN, celui qui a fait sa force sur la scène européenne et nationale et qui plait tant au public de Mayol. Mais Mike Ford peut être rassuré, il possède avec ses avants-là une très bonne rampe de lancement pour le jeu qu’il veut mettre en place dans les mois à venir.

Contenus sponsorisés
0
0