Icon Sport

26e journée de Top 14 - Castres-Stade français : le CO ne veut pas gâcher la fête

Pour Castres, c'est le moment de ne pas gâcher

Le 02/06/2016 à 10:57Mis à jour Le 03/06/2016 à 15:26

TOP 14 - Idéalement placé pour se qualifier pour les phases finales, le Castres olympique n'est pas pour autant assuré de disputer les barrages. Opposé au Stade français lors du dernier match de la saison, la victoire est impérative...

Dimanche soir, à l'occasion de la réception du Stade français (20h45), le champion en titre, le Castres olympique disputera le dernier match de la phase régulière devant son public à Pierre-Antoine. Une dernière occasion de dire au revoir aux joueurs sur le départ mais aussi de remercier les supporters fidèles toujours plus nombreux lors des rencontres depuis le début de la saison.

"Au niveau du soutien, on est vraiment gâté. Les supporters du CO sont vraiment supers. On s'est senti soutenu toute la saison. On sait que l'on peut compter sur eux pour mettre le feu en cas de moins bien ou de mauvais moments. Cela nous aide énormément", explique l'international Rémi Lamerat. "On est une quinzaine à quitter le club et on veut tous faire un dernier cadeau au public de Pierre-Antoine en qualifiant le CO pour les phases finales" poursuit celui qui quittera le Castres olympique pour Clermont à l'issue de cette saison, après cinq années passées dans Tarn.

Rémi Lamerat (Castres) face à La Rochelle - 21 mai 2016

Rémi Lamerat (Castres) face à La Rochelle - 21 mai 2016AFP

Toujours pas qualifié mathématiquement

Avec cette petite phrases, l'ancien toulousain a presque résumé à lui seul l'enjeu de cette journée de clôture pour le Castres olympique. Sixième au classement, la formation de Christophe Urios est en position idéale pour se qualifier pour les barrages du Top 14. Mais Castres n'est pas pour autant assurer de disputer les barrages. Il faut encore faire un dernier effort pour s'en assurer.

À égalité de points avec l'Union Bordeaux-Bègles (67), le CO doit absolument s'imposer avec le bonus offensif contre les Parisiens pour être certain de rester devant l'UBB au classement. "On n'est pas assuré du résultat du match entre Toulon et l'UBB donc ce n'est pas encore fait. On n'est pas assuré de la qualification" rappelle Yannick Caballero. "On veut vraiment faire un gros match pour le gagner. C'est un match un peu particulier mais l'enjeu va vraiment prendre le dessus sur le contexte".

David Smith (Castres) - mai 2016

David Smith (Castres) - mai 2016Icon Sport

Le souvenir de Grenoble

"Je pense qu'il est important de gagner le match. On a les cartes en mains donc autant les avoir jusqu'à la fin. Il n'est pas question de faire un calcul savant. On doit maîtriser ce que nous sommes capables de maîtriser. C'est à dire le match. À Pierre-Antoine, nous avons déjà perdu deux matches. Il est hors de question d'en perdre un troisième. Et surtout celui-là" complète Christophe Urios pour clore le débat.

Pas question pour le manager castrais de prendre l'équipe du Stade français à la légère. Surtout à ce moment de la saison, même si le champion de France n'a plus rien à jouer et se déplace dans le Tarn avec l'unique objectif de se faire plaisir. "Contre Grenoble, tout le monde nous voyait gagnant" rappelle le directeur sportif. "Au final, on en a pris quarante à la maison !" Aux Castrais de ne pas reproduire cette erreur pour que la fête soit définitivement belle...

Contenus sponsorisés