Icon Sport

Top 14 - Tichit, Nariashvili, Chiocci... Notre Top 5 des meilleurs piliers gauches du championnat

Notre Top 5 des meilleurs piliers gauches du championnat

Le 17/06/2015 à 10:28Mis à jour Le 19/06/2015 à 10:16

Le Top 14 est en vacances. C’est désormais l’heure de distribuer les bons points. Voici le début de notre équipe-type*. Vous aussi, votez pour le meilleur pilier gauche du championnat.

* Ne sont pris en compte que les matchs de Top 14. Pas les internationaux ni les rencontres de Coupe d'Europe.

1. Antoine Tichit (25 ans)

  • Club : Oyonnax
  • Statistiques : 24 matchs joués, 16 titularisations, 1162 minutes disputées

Il a vraiment explosé cette année. Et il n’est vraiment pas étranger à la très belle santé du pack d’Oyonnax cette saison. Antoine Tichit est la révélation française au poste cette saison, à tel point que de nombreux observateurs ont soufflé son nom pour qu’il figure dans la liste des 36 pour le Mondial. De très bonnes dispositions en mêlée avec une certaine part de vice. Mobile et bon défenseur. L’avenir lui appartient. Castres doit se frotter les mains de l’avoir enrôlé pour l’an prochain.

Antoine Tichit (Oyonnax) - janvier 2015

Antoine Tichit (Oyonnax) - janvier 2015Icon Sport

2. Mikheil Nariashvili (25 ans)

  • Club : Montpellier
  • Statistiques : 22 matchs joués, 21 titularisations, 1373 minutes disputées, 1 essai

Une force pure incroyable. Dans la droite lignée de ces piliers géorgiens durs au mal et performants dans le secteur de la mêlée. Tous les droitiers de France se sont cassés les dents sur lui. Nariashvili a réussi une saison pleine, ayant un temps de jeu conséquent pour un joueur de son poste (plus de 63 minutes par match). Une preuve qu’il est indispensable au sein du pack héraultais.

Mikheil Nariashvili (Montpellier) - avril 2015

Mikheil Nariashvili (Montpellier) - avril 2015Icon Sport

3. Heinke Van der Merwe (30 ans)

  • Club: Stade français
  • Statistisques: 20 matchs joués, 17 titularisations, 1156 minutes disputées

Une tenue en mêlée remarquable. Blessé au cœur de l’automne, le Sud-Africain a fait un retour remarqué pendant l'hiver, avant d'être sacré champion de France avec le Stade français le week-end dernier. Le gaucher parisien, moteur essentiel d"une mêlée dominatrice, a confirmé son énorme saison dernière, preuve de la régularité de l'ancien du Leinster.

Heinke Van der Merwe (Stade français) - janvier 2015

Heinke Van der Merwe (Stade français) - janvier 2015Icon Sport

4. Xavier Chiocci (25 ans)

  • Club : Toulon
  • Statistiques : 22 matchs joués, 13 titularisations, 982 minutes disputées, 2 essais

L'an passé, il avait profité de la blessure de l'Anglais Andrew Sheridan pour se montrer. Cette saison, il a tout simplement mis tout le monde d'accord. En passant devant Alexandre Menini dans la hiérarchie du RCT puis en figurant dans la liste des 36 convoqués par Philippe Saint-André pour préparer la Coupe du monde. Le Varois reste encore perfectible dans l'exercice de la mêlée fermée mais il apporte tout son dynamisme dans le jeu courant.

Le pilier Xavier Chiocci (Toulon) - mai 2015

Le pilier Xavier Chiocci (Toulon) - mai 2015Icon Sport

5. Eddy Ben Arous (24 ans)

  • Club : Racing
  • Statistiques : 22 matchs joués, 10 titularisations, 923 minutes disputées

Parfois gêné par des blessures, le Racingman a tout de même explosé cette saison. Appliqué en mêlée où sa tenue est plus que correcte, disponible dans le jeu et surtout excellent dans les rucks, Ben Arous a crevé l'écran. Une progression linéaire qui l'a amené à connaître les joies d'une titularisation en Bleu durant le Tournoi des Six Nations en Irlande, face au pays de Galles et en Italie. Logiquement convoqué par "PSA" pour préparer le Mondial.

Eddy Ben Arous (Racing) - mars 2015

Eddy Ben Arous (Racing) - mars 2015Icon Sport

Vous aussi, constituez votre équipe-type du Top 14 et élisez votre meilleur pilier gauche.

Qui a été selon vous le meilleur pilier gauche du championnat cette saison ?

Sondage
37271 vote(s)
Antoine Tichit
Mikheil Nariashvili
Heinke Van der Merwe
Xavier Chiocci
Eddy Ben Arous
Karlen Asieshvili
Aretz Iguiniz
Thomas Domingo

Jeudi, place au poste de talonneur.

Contenus sponsorisés
0
0