Icon Sport

19e journée Top 14: Castres-Lyon (23-20) - Même une heure à 14, Castres a réussi l'impossible

Même une heure à 14, Castres a réussi l'impossible

Le 07/03/2015 à 20:38Mis à jour Le 07/03/2015 à 21:10

Mené durant toute la partie et en infériorité numérique durant une heure, le CO a tout de même réussi à renverser la tendance pour l'emporter face à Lyon (23-20) et s'éviter une catastrophe.

Dans le choc de la zone rouge de la dix-neuvième journée du Top 14, les Castrais ont longtemps semblé condamnés. Avec 14 points encaissés, un carton jaune pour Christophe Samson (12e) et un rouge pour Yannick Caballero (21e), les Tarnais étaient en plein scénario catastrophe. C’était sans compter sur Rory Kockott, souvent critiqué cette saison, qui a profité de cette rencontre pour faire taire les mauvaises langues. Grâce à lui et à la volonté de tout un groupe, le CO a réussi l’impossible.

Lyon avait tout pour réussir dans cette partie. Un essai dès la 8ème minute, des expulsions côté Castrais, des pénalités, un second essai marqué dès le retour des vestiaires… Et pourtant, au coup de sifflet final, ce sont les joueurs du CO qui ont levé les bras au ciel. Les Tarnais ont vécu le pire et le meilleur ce soir à Pierre Antoine. Le pire en première période et en début de seconde et le meilleur à partir de la 45ème minute. Très en colère à la pause, les joueurs du Tarn ont su se servir de cette rage pour refaire leur retard et reprendre le dessus sur Lyon. Tout a débuté avec un essai de Saimone Taumoepeau (47e) qui a redonné l’espoir aux Bleus et Blancs. Mais, c’est surtout grâce à un grand Rory Kockott que le Castres Olympique a aujourd’hui pris les quatre points de la victoire.

Rory Kockott de retour

Le demi de mêlée du CO, grand acteur de la campagne 2012/2013 victorieuse a été vivement critiqué cette saison. Aujourd’hui, il a montré à quel point il pouvait peser sur un match. Auteur de plusieurs gestes de grandes classes et décisifs – une chandelle dans l’en-but pour Max Evans lors du deuxième essai et un essai de filou marqué derrière sa mêlée – il a véritablement fait basculer la rencontre en faveur des siens. Il a su prendre ses responsabilités, animer le jeu et marquer. Tout ce qui est demandé à un numéro neuf et à un joueur de ce talent là. Comme lui, son équipe a fait preuve de beaucoup de courage et de volonté. Ce match sera sans aucun doute un match référence pour le CO qui doit désormais être héroïque chaque week-end pour conserver sa place en Top 14. Chose qui paraît enfin possible.

Contenus sponsorisés