Icon Sport

Equipe-type Top 14 2013-2014 - Notre Top 5 des meilleurs piliers droits du championnat

Notre Top 5 des meilleurs piliers droits du championnat
Par Rugbyrama

Le 05/06/2014 à 18:25Mis à jour Le 05/06/2014 à 18:54

Le Top 14 est en vacances. C'est désormais l'heure de distribuer les bons points. Place à notre équipe-type du championnat avec le classement des meilleurs piliers droits.

1. Carl Hayman (34 ans)

  • Club: Toulon
  • Statistiques: 25 matchs, 17 titularisations, 1353 minutes jouées

Le poids des années ne semble pas avoir d’effet sur le pilier all black de Toulon, Carl Hayman. Du haut de ses 34 printemps, il s’est avéré cette saison toujours aussi précieux en mêlée fermée grâce à son expérience et sa puissance. L’Italien Martin Castrogiovanni était arrivé durant l’intersaison pour relancer la concurrence à droite et palier à une éventuelle blessure du Néo-Zélandais. Finalement, il n’y a pas eu photo entre les deux, le second ayant disputé la moitié de son temps de jeu. Troisième dans la hierarchie, Levan Chilachava s’est contenté des miettes. Et à l’image du pack varois, il a été royal en fin de saison. Crucial dans le doublé réalisé par le RCT.

Carl Hayman (Toulon) lors de la finale contre Castres

Carl Hayman (Toulon) lors de la finale contre CastresIcon Sport

2. Rabah Slimani (24 ans)

  • Club: Stade français
  • Statistiques: 19 matchs, 16 titularisations, 1121 minutes jouées

Cette année a été celle de la révélation pour le "petit " droitier du Stade français, Rabah Slimani. Particulièrement redoutable dans l’épreuve de force grâce à ses appuis bas, il a posé des problèmes à nombre de ses vis-à-vis. Dans le jeu courant, il fait preuve également d’une belle mobilité. Si le Stade français a joué longtemps les premiers rôles dans le championnat cette saison, il n’y est pas étranger. Clairement, il est attendu pour prendre la relève de Nicolas Mas au sein du XV de France lorsque celui-ci aura décidé de se retirer. Pas de quoi affoler celui qui a déjà eu la lourde tâche de succéder à David Attoub et Rodrigo Roncero au Stade français.

Rabah Slimani - Stade français Montpellier - 27 septembre 2013

Rabah Slimani - Stade français Montpellier - 27 septembre 2013

3. Luc Ducalcon (30 ans)

  • Club: Racing Métro
  • Statistiques: 25 matchs, 22 titularisations, 1577 minutes jouées

Devancé par Mas et Slimani dans la hierarchie des piliers droits en équipe de France cette année lors du Tournoi des 6 nations, Luc Ducalcon a pu se concentrer pleinement sur son club du Racing Métro. Et les Franciliens ont apprécié de pouvoir compter sur leur joueur au gabarit imposant (1,83 m – 119 kg). Pour autant, ses qualités de déplacement sont tout aussi appréciables que sa tenue en mêlée fermée. Mis en concurrence avec Brian Mujati, débarqué durant l’été, l’ancien Castrais aura été sans pitié en ne manquant que deux rencontres et surtout en accumulant vingt-deux titularisations. Les avants du Racing Métro ont été souvent salués cette saison, Luc Ducalcon méritait bien donc de figurer à la troisième place de notre classement.

Luc Ducalcon - Racing Metro Stade français - 1 decembre 2012

Luc Ducalcon - Racing Metro Stade français - 1 decembre 2012Icon Sport

4. Census Johnston (33 ans)

  • Club: Toulouse
  • Statistiques: 24 matchs, 18 titularisations, 1237 minutes jouées

Il faut bien l’avouer: le Samoan de Toulouse, Census Johnston, est apparu moins dominateur en mêlée fermée en comparaison aux années précédentes. Du haut de son mètre quatre-vingts onze, il a connu plus de difficultés à s’adapter aux nouvelles règles dans ce secteur de jeu. Néanmoins, il reste toujours un atout de taille pour aller défier la défense adverse et l’user physiquement grâce à sa puissance. Cette saison, le pack toulousain a été souvent mis au supplice. En première ligne, Johnston a été l’un des seuls à surnager.

Census Johnston - toulouse perpignan - 1 mars 2014

Census Johnston - toulouse perpignan - 1 mars 2014Icon Sport

5. Patrick Toetu (30 ans)

  • Club: Bordeaux-Bègles
  • Statistiques: 22 matchs, 14 titularisations, 1001 minutes jouées

Avec son physique atypique, le joueur de Bordeaux-Bègles fait partie de ceux qui ont le plus impressionné lors de cet exercice. Et malgré ses 127 kg sur la balance, il s’avère être plutôt mobile et disponible dans le jeu courant. Arrivé à l’UBB en provenance de Tarbes avec treize kilos de plus sur la balance, il a réussi à se stabiliser aujourd’hui. Reste qu’en tout cas, il s’est montré à son avantage au sein de la première ligne de l’UBB, au même titre que le gaucher Jean-Baptiste Poux. Nul doute que le Néo-Zélandais a encore de belles années devant lui.

Patrick Toetu - Bordeaux Bègles Perpignan - 29 mars 2014

Patrick Toetu - Bordeaux Bègles Perpignan - 29 mars 2014Icon Sport

A ne pas oublier: Davit Zirakashvili (Clermont), Marc Clerc (Oyonnax) et Nicolas Mas (Montpellier).

Vous aussi, constituez votre équipe-type du Top 14 et élisez votre meilleur pilier droit en participant à notre sondage sur la Home du site.

Jeudi, place au poste de deuxième ligne.

Contenus sponsorisés
0
0