• Alex Tulou - Oyonnax-Montpellier - 22 mars 2014
    Alex Tulou - Oyonnax-Montpellier - 22 mars 2014

Une défaite qui tombe bien mal pour Oyonnax

Le

Sous la neige, Montpellier s'est imposé à Charles-Mathon face à une USO fébrile (8-22). Une défaite à domicile qui arrive au mauvais moment pour Oyonnax.

C’est une performance de choix que Montpellier a réalisé ce samedi. Pragmatique, opportuniste et solide en défense, le MHR a réussi un véritable coup de force en s’imposant 22 à 8 dans la citadelle d’Oyonnax grâce notamment à un essai de Nagusa. Une formation de l’Ain qui, malgré toute la bonne volonté du monde, n’a jamais réussi à vraiment trouver de solution et s’est montrée bien trop fébrile pour espérer l’emporter devant son public.

Dans des conditions climatiques difficiles, l’USO entamait la partie tambour battant dominant clairement en s’appuyant sur son jeu d'avants. Mais les hommes de Christophe Urios ne concrétisaient pas malgré une supériorité numérique laissant des points en route avec notamment un essai refusé. Il n’en fallait pas plus pour laisser Montpellier prendre la mesure de la partie. Réaliste et opportuniste à l’image d’un Nagusa avec des fourmis dans les jambes, le MHR ne s’affolait pas et profitait de chaque munition pour tenter d’enflammer la partie. Faute d’y arriver, bien organisé en défense et discipliné, Montpellier s’appuyait sur le pied de Trinh-Duc pour prendre l’avantage au score, (0-6) à la pause.

Montpellier, solide tel un cador

Au retour des vestiaires, le MHR, sur sa lancée, se montrait véritablement pragmatique et voyait Trinh-Duc passer notamment un drop en tout début de seconde période. Fébriles et indisciplinés, les Oyonnaxiens, malgré un coup de pied d’Urdapilleta et de l’envie, ne trouvaient pas de solution. Une occasion en or pour les hommes de Fabien Galthié de creuser un peu plus leur avance au score tantôt par les pénalités de Trinh-Duc, tantôt par un essai de l’opportuniste Nagusa (67e). L’essai de l’honneur de Tian (79e), récompensant les efforts de l’USO, ne changeait rien à l’issue du match tant Montpellier s’est montré solide dans cette partie (8-22).

Grâce à cette victoire à l’extérieur, Montpellier est plus que jamais un concurrent sérieux à la qualification pointant à la troisième place du classement. Le MHR doit maintenant continuer sur sa lancée et confirmer à domicile lors de la réception de l’Aviron bayonnais. Pour sa part, Oyonnax accuse un sérieux coup d’arrêt n’arrivant pas à capitaliser à domicile sa victoire sur le terrain de Biarritz. Alors que la bataille pour le maintien s’annonce difficile, il faut désormais se remobiliser du côté de l’USO avec une nouvelle réception, celle de Grenoble dès la prochaine journée.