Icon Sport

USap: Planté ambitieux

Planté: "Perpignan arrive dans une nouvelle ère" 
Par Rugbyrama

Le 09/07/2012 à 09:29

Alors que le club catalan a effectué sa mutation durant l'intersaison avec l'arrivée d'un nouveau staff et un effectif largement renouvelé, l'Usap veut retrouver les premiers rôles lors du prochain exercice. L'ailier Adrien Planté livre ses premières impressions...

Votre nouveau staff, Marc Delpoux en tête, a présenté au groupe son projet de jeu en début de semaine dernière. Quelles sont vos premières impressions ?

Adrien PLANTE: Cela ne fait que quelques jours que le système commence à être mis en place et nous en sommes encore au stade de la compréhension. Mais ça paraît intéressant en tout cas: les coachs proposent un jeu très ouvert et mobile. Notre jeu va être plus aéré et le ballon vivra davantage. Le système, avec des blocs, des schémas établis et des courses de replacement différentes, change vraiment de ce que nous avons pu connaître jusque-là. Quand tu as le ballon, tu es impliqué à 200 % mais, après, tu as davantage le temps de récupérer avant de le retoucher. Ainsi, tu es censé être plus efficace. Les entraîneurs veulent responsabiliser tout le monde pour que chacun prenne des initiatives et améliore sa vision du jeu. On sait où on va, il y a une solution pour chaque situation.

Comment le groupe vit-il ce changement de projet de jeu ?

A.P: Pour le moment, tout le monde est très concentré et appliqué à l'entraînement. Il y a peu de ballons qui tombent... Tout ce qui est nouveau plaît. Tout le monde est enthousiaste et a envie de participer à ce projet. Depuis quatre ou cinq ans, l'équipe avait les mêmes annonces et actuellement on change presque tout. Le nouveau staff veut garder les valeurs de jeu de l'Usap mais en apportant un nouveau projet, une nouvelle vision. Personnellement, en tant qu'ailier, ça me plaît beaucoup. J'ai en tout cas l'impression que je vais toucher plus de ballons.

Au-delà du jeu, votre groupe a été bouleversé avec dix arrivées pour une vingtaine de départs. Comment avez-vous appréhendé ce tournant ?

A.P: Ca nous a fait bizarre au début. En débarquant dans le vestiaire, je me suis presque demandé si je ne m'étais pas trompé de club. Tous les nouveaux, la plupart étrangers, sont très appliqués. On sent chez eux une véritable envie de s'intégrer. D'ailleurs, ils sont presque plus nombreux que nous donc ça a intérêt à bien se passer. Nous nous sommes vite acclimatés même s'il y a eu un peu de nostalgie de voir partir autant de coéquipiers qui étaient devenus des amis. Mais ce changement est bien pour le club. L'Usap arrive dans une nouvelle ère et peut être la petite surprise du championnat. Je ne peux pas encore dire que je suis confiant mais l'équipe devrait bien se débrouiller si elle n'a pas top de coup dur.

Contenus sponsorisés