Toulon, le 5ème élément

Toulon, le cinquième élément
Par Rugbyrama

Le 02/11/2009 à 15:27Mis à jour

Très bien placé en Top 14 après son deuxième succès à l'extérieur à Bayonne le week-end dernier, le RC Toulon (5e) n’a pas le temps de s’endormir sur ses lauriers. L'ambitieux club varois passe en effet ce jeudi au révélateur catalan, champion de France et leader, lors de la 12e journée.

Cinquième du Top 14 au tiers du championnat. Barragiste et européen. Malgré les premiers effets de l’hiver qui s’annonce, le soleil est radieux sur les bords de la rade. La perspective du choc au sommet face à Perpignan n’inquiète pas outre mesure même si PSA est le premier à reconnaître que "l’Usap ne boxe pas dans la même catégorie". Seulement, avec ce deuxième succès à l’extérieur, Toulon s’installe durablement dans le peloton de tête.

Toulon affiche, affirme ses ambitions et ne peut plus les cacher. "Rester invaincu à Mayol", martelait simplement en début de saison PSA. Certes, mais le président Boudjellal avec son recrutement très haut de gamme (Wilkinson, Mignoni, Bruno, Fernandez-Lobbe et donc Contepomi) souhaite réinstaller son club en haut de l’affiche. Il veut découvrir l’Europe et goûter à nouveau aux phases finales. "Attention, nous n'avons battu que les deux derniers du Top 14. C’est le strict minimum pour un club comme le notre" modère-t-il dans les colonnes de Midi Olympique de ce lundi. Un président qui ne se rendra pas à Perpignan jeudi soir. Grand fan du rocker américain Jerry Lee Lewis, il ne voulait rater pour rien au monde sa dernière tournée européenne et son spectacle prévu au Grand Rex à Paris le même soir.

Fauqué: "L'Usap, pas champion par hasard"

Les superstitieux y verront un signe. En effet, pris par ses obligations professionnelles, il n’était pas non plus du déplacement victorieux à Bayonne. Alors en cas de succès en Catalogne, le président pourrait être privé par ses joueurs de déplacement. "C’est tout le mal que je me souhaite", poursuivait-il.

Un groupe de joueur qui est conscient que la tâche qui les attend est énorme. "L’Usap depuis un an fait partie des très grosses écuries du Top 14. Ils n’ont pas été champions de France par hasard. Il faudra être fort sur les fondamentaux et essayer de tempérer leur furia. Si on prend un point de bonus, ce sera déjà pas si mal", conclut l’ouvreur Sébastien Fauqué.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés