Midi Olympique

Bilan: CA Brive-Corrèze

Bilan: CA Brive-Corrèze
Par Rugbyrama

Le 27/12/2008 à 07:30Mis à jour

Chaque jour pendant la trêve, notre rédaction fait le bilan, club par club, à mi-championnat. Emmené par l'Anglais Andy Goode, Brive est bien calé à la 6e place. Après un recrutement conséquent, les Corréziens étaient attendus et ils répondent aux attente

. LE POINT

Après avoir laissé passer l'orage d'un début de saison rugueux - quatre déplacements en cinq journées à Paris, Biarritz, Toulon et Perpignan, le CA Brive est bien calé parmi les Européens. Sixièmes et sur une série de quatre succès, les Corréziens sont en pleine bourre. S'ils ne séduisent pas à chaque sortie, ils sont efficaces, bien menés par l'expérience de l'Anglais Andy Goode, meilleur réalisateur du championnat. Le CAB s'est donné les moyens à l'intersaison de retrouver la grande Coupe d'Europe et il est dans les temps.

. ON AIME

Avec quatre défaites et un nul après cinq journées, beaucoup d'équipes seraient tombées dans la sinistrose, un peu à l'image de Castres. Pas Brive. Les Corréziens s'étaient préparés à compter peu de points et ils ont répondu présents par la suite, notamment à domicile (un seul nul, aucune défaite). Mieux, la victoire à Montpellier leur permet d'afficher une dynamique intéressante. Enfin, comment ne pas parler d'Andy Goode. Après un ou deux matchs de réglage, l'Anglais est rapidement devenu le leader de cette formation. Sa justesse au pied, ses inspirations et son expérience font beaucoup de bien.

. ON AIME MOINS

Le nul devant Castres à domicile lors de la 4e journée. Les Corréziens pourraient compter deux points de plus au classement s'ils avaient mieux négocié cette rencontre à leur portée. On aime moins aussi les performances contrastées d'Alexis Palisson. L'international tricolore, révélation de la saison dernière, peine à confirmer et à être régulier. Enfin, même si le CAB est premier de son groupe de Challenge Cup, il pourrait regretter amèrement la défaite chez les italiens de Parme lors de la première journée (34-29).

. ET MAINTENANT?

Brive peut-il viser plus haut qu'une place d'honneur? Mathématiquement, les demi-finales ne sont pas si loin. Le quatrième, Bayonne, n'est qu'à cinq points. Mais Montauban (8e) compte autant de points que les Corréziens. Cela signifie que la bagarre s'annonce âpre avec Clermont et Montpellier également. A la fin de la saison, Brive pourrait être donc être dans le dernier carré, comme échouer aux portes de l'Europe. La marge est infime. Pour rêver, il faudra maintenir l'invincibilité à Amédée-Domenech, où vont se rendre tous les gros (Toulouse, Paris, Perpignan, Bayonne...) et réaliser des coups à l'extérieur.

Contenus sponsorisés
0
0