Icon Sport

"Plus de concentration"

Jauzion: "Plus de concentration"
Par Rugbyrama

Le 21/11/2010 à 17:56Mis à jour Le 22/11/2010 à 09:30

Le centre de Toulouse Yannick Jauzion, associé pour la première fois à Aurélien Rougerie au centre de l'attaque française face à l'Argentine samedi, revient sur le succès étriqué des Bleus et sait pertinemment que la rencontre face à l'Australie, samedi prochain, devrait être d'un autre calibre.

Que retenez-vous de cette victoire face à l'Argentine ?

Yannick JAUZION: Je retiens nos bonnes intentions de jeu. Nous avons été cohérents avec de la variété dans plusieurs zones de lancement. En revanche, nous avons certainement manqué de complémentarité entre les avants et les trois-quarts. Si nous avions été plus heureux dans nos initiatives, nous aurions pu creuser un écart au score.

Comment expliquez-vous cette fin de match plutôt laborieuse ?

Y. J.: Après soixante minutes, nous avons baissé physiquement et nous avons été moins bien, en défense comme en attaque. Cela peut s'expliquer par la volonté des Argentins de mettre l'accent sur le combat au près. Au niveau du rythme, cela change des rencontres du Top 14 ou de H Cup, et ce sera encore plus flagrant face aux Australiens.

Vous n'avez pas réussi à marquer d'essai. Comment expliquez-vous cette stérilité offensive ?

Y. J.: Il nous a manqué un joueur pour faire le relais après nos prises d'intervalles. Nous avons eu trois ou quatre occasions qui auraient pu mieux se terminer. Mais, nous ne sommes pas frustrés et n'avons pas de regrets car nous avons joué à fond. Peut-être que nous aurions dû mieux temporiser pour attendre le soutien après nos franchissements.

Vous n'avez vraiment aucun regret...

Y. J.: Nous aurions pu jouer comme les Argentins, en étant minimalistes. Au contraire, nous avons voulu les provoquer et voir comment nous pouvions nous comporter dans ce style de jeu. C'était une prise de risque mais nous n'avons pas de regret car nous voulions nous tester. Même si tout n'a pas fonctionné nous avons joué intelligemment. Nous pouvons être rassurés car quand nous avons été précis dans nos courses et nos leurres, nous avons su déstabiliser leur défense. A nous de faire preuve de plus de concentration face à l'Australie.

Pouvez-vous nous parler de votre association avec Aurélien Rougerie ?

Y. J.: Je crois que ça s'est plutôt bien passé, que nous avons été cohérents et nous n'avons pas eu de déchets défensivement. Nous n'avons pas laissé une brèche et les Argentins n'ont pas eu une occasion flagrante. Mais si nous sommes reconduits face à l'Australie, nous sommes conscients que ce sera plus dur dans ce secteur.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés