Icon Sport

Des Gallois renversants surprennent les Anglais

Des Gallois renversants surprennent les Anglais

Le 17/08/2019 à 17:00Mis à jour Le 17/08/2019 à 17:55

TEST MATCH - Une semaine après leur défaite à Twinckenham, les Gallois de Warren Gatland sont venus à bout des Anglais au terme d'un match tendu et intense (13-6). George North a inscrit le seul essai du match en faveur du XV du Poireau. Ils retrouveront l'Irlande dans deux semaines, pour une double confrontation.

Les Gallois n’ont pas laissé de place au doute. Une semaine après avoir vu s’arrêter leur incroyable série de victoires, à Twickenham (33-19), les hommes de Warren Gatland se sont retrouvés en prenant leur revanche sur le XV de la Rose (13-6). Le match, très fermé et souvent poussif, n’a été éclairé que par une fulgurance de Dan Biggar, élu homme de la rencontre et passeur décisif au pied pour George North (32e). Un succès laborieux mais loin d’être anecdotique pour le Pays de Galles, qui prend la première place du classement IRB.

Le score à Londres il y a une semaine et la composition relativement tournée vers l’offensive mise en place par Eddy Jones (Ford, Cokanasiga, Joseph, Watson, Daly) laissaient présager un autre match. Mais ce n’est pas vraiment la vitesse et le jeu de mouvement qui ont primé ce samedi. Enfin si, quelque part, puisque c’est grâce à une pénalité jouée rapidement par Dan Biggar suite à un carton jaune reçu par Anthony Watson que les Gallois ont pu surprendre le bloc anglais et inscrire le seul essai de ce match (32e). Les Anglais, eux, n’ont pas jamais pu ou voulu mettre en évidence les énormes qualités de leurs trois-quarts et ont buté sur le rideau rouge.

Les Anglais contrariés sur ballon porté

C’est donc avec du jeu plus restrictif et une utilisation abondante du pied qu’Eddy Jones avait basé sa stratégie. Malheureusement pour l’Australien, ses joueurs n’ont pas pu prendre le dessus devant. Avec une possession de balle supérieure (62%) les Gallois ont poussé leurs adversaires à la faute et ceux-ci ont été pénalisés à sept reprises dans le premier acte. L’entrée de joueurs puissants tels Marler, Kruis, ou encore Tuilagi a redonné un peu d’allant au XV de la Rose (9 pénalités concédées par les Gallois en seconde période, 5 par les Anglais) mais pas suffisamment pour conclure ses temps forts.

Test Match - Maro Itoje (Angleterre) contre le Pays de Galles

Test Match - Maro Itoje (Angleterre) contre le Pays de GallesIcon Sport

Par deux fois (49e, 80e), les partenaires de Maro Itoje ont vu leurs tentatives de ballon porté à moins de dix mètres de l’en-but contrées par la défense galloise. Deux fois de trop pour espérer l’emporter dans ce match cadenassé où les occasions ne furent pas légion. Mais qu’importe le spectacle, diront les Gallois nouveaux leaders du classement mondial et qui ont pu retrouver dans le XV de départ, à l’occasion de ce match, leur chouchou Dan Biggar, rassurant au pied et sous les ballons hauts. Soit deux occasions de célébrer ce samedi soir pour le peuple gallois.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0