Icon Sport

Les Lions britanniques s’imposent face à l’Afrique du Sud

Les Lions britanniques s’imposent face à l’Afrique du Sud
Par Rugbyrama

Le 24/07/2021 à 20:00Mis à jour Le 24/07/2021 à 21:38

TEST MATCH - Pour le premier test de la "tournée de l'année" des Lions britanniques et irlandais en Afrique du Sud, les hommes de Warren Gatland l’ont emporté grâce à 14 points de Dan Biggar et un essai de Luke Cowan-Dickie. Avec 2 essais refusés et alors qu’ils menaient 12-3, les Springboks ont finalement craqué en deuxième mi-temps (22-17).

Après un round d'observation plutôt intense entre les deux formations, les Sud-Africains se montrent rapidement les plus dangereux. Solides en mêlée et omniprésents dans les duels aériens, tout semble alors sourire aux hommes de Johan Erasmus qui prennent logiquement confiance. L'ouvreur montpelliérain Handre Pollard en grande réussite au pied (quatre pénalités inscrites en première période) rassure et porte les siens. La tactique assez simpliste des Boks était la suivante : occuper la moitié de terrain adverse par le biais des dégagements à répétitions de De Klerk (l'Afrique du Sud a passé 58% du temps dans le camp des Lions) et faire subir des vagues vertes à des britanniques démunis, la tête sous l'eau. En manque de créativité, les Lions britanniques et irlandais enchaînent les fautes avec mais aussi sans ballon, notamment en touche où le manque de communication demeure flagrant. Sans la débauche d'énergie de Maro Itoje, deuxième ligne des Saracens, les Lions sont tout proche de concéder un essai. Ce dernier aurait pu avoir l'effet d'un véritable coup de massue et éteindre leurs espoirs de victoire. Malgré quelques occasions de se rapprocher au score, les britanniques et irlandais manquent terriblement de réussite en pénalité. Les deux équipes dont les intentions de jeu semblent malgré tout assez faibles rentrent aux vestiaires sur le score de 12-3.

La réactions des Lions

Au retour des vestiaires, c'est un tout autre match auquel nous assistons. Boostés par Warren Gatland, les Lions sortent leurs griffes et surprennent leurs adversaires du soir. Par l'intermédiaire de Cowan-Dickie, ils sont même récompensés par un essai qui leurs permettent de recoller au score et espérer remporter ce premier test au Cape Town Stadium. En revanche, les Boks restent impliqués dans leur match et inscrivent un essai (Klerk, 51'), dans un premier temps refusé puis accepté quelques actions plus tard. Car oui, l'arbitrage de ce match a joué un rôle ô combien important dans cette seconde période. Au fil du match deux essais sont refusés pour les Springboks (De Allende et Le Roux) et un plaquage dangereux de Watson sur Le Roux n'est sanctionné que par une simple pénalité, tandis que le carton jaune n'aurait pas été jugé scandaleux. L'ouvreur britannique Dan Biggar, assez malchanceux durant la première mi-temps, trouve cette fois-ci la réussite au pied et porte même son équipe devant au tableau d'affichage. Tandis que son homologue Sud-Africain Handre Pollard, jusqu'alors excellent en pénalité, échoue, perd confiance et s'éteint. C'est alors que ce qui devait être "le match de l'année" bascule et devient un match complètement brouillon, avec peu de fond de jeu de part et d'autre. Farrell, habituel capitaine du XV de la Rose - entré en cours de match - creuse l'écart pour son premier jeu de pied en fin de rencontre et offre une victoire soulageante à des Lions désireux de remporter cette tournée en Afrique du Sud.

Les Lions ont donc réalisé la bonne opération de ce premier test match à Cape Town. Sans être flamboyants, ils s'imposent face aux champions du monde, démontrent malgré tout une certaine force de caractère et une capacité de réaction assez intéressante. En revanche, les Sud-Africains, pris à leur propre jeu, semblent fatigués, en manque de ressources sur la fin de match - la plupart des joueurs n'ont pas joué cette saison à cause de la crise sanitaire - et surtout en manque d'inspiration tactique. Pourtant, ce ne sont pas les talents qui manquent au sein de cette équipe. Néanmoins, ce n'est que le premier test d'une série de trois matchs et fort à parier que les coéquipiers de Siya Kolisi auront à coeur de se racheter à domicile. Rendez-vous le 31 juillet, même jour, même heure.

Contenus sponsorisés