Icon Sport

Les notes des Bleus : Guirado, Bastareaud, Huget, timides éclaircies dans la grisaille bleue

Les notes des Bleus : Guirado, Bastareaud, Huget, timides éclaircies dans la grisaille bleue
Par Rugbyrama

Le 25/11/2018 à 11:28Mis à jour Le 25/11/2018 à 14:15

TEST MATCH - Forcément, après la défaite du XV de France, les notes qui en découlent ne planent pas très haut. Seuls Bastareaud et Guirado et dans une moindre mesure Picamoles ont permis à la France d'exister dans cette rencontre.

Fall : 2

Très peu de munitions pour lui. Encore aurait-il fallu les bonifier. Fall a fait tout l'inverse. Dominé sur chacune de ses interventions offensives et sans éclat. Samedi soir, dès qu’il tentait quelque chose, il le ratait.

Thomas 3

Bis repetita de Benjamin Fall : il a touché peu de ballons, certes. Il n'en pas pas fait grand-chose non plus. Pris dans la sinistrose, comme les autres. Ses éclairs de génie, ce pour quoi il joue, n'ont pas eu lieu.

Fickou : 2.5

Héros de Lille, Fickou n'a touché que six ballons samedi. A chaque fois, il était serré de près par la défense fidjienne. En leurre ou en premier soutien, il a fait ce qu'il a pu. Donc peu. Mais son travail défensif mérite un focus. Non seulement Fickou s'est fait prendre sur plusieurs placements, mais il est aussi coupable sur plusieurs duels perdants. Ça fait lourd. L'adversité était sérieuse mais Fickou ne peut pas se contenter de son talent. Un travers qu'on lui pensait oublié. Remplacé par Geoffrey Doumayrou (71e) qui a surtout cherché à faire des différences seul. Face à la dimension physique des Fijdiens, c'était peine perdue et un rien « suicidaire ».

Bastareaud : 4

Comme d'habitude, Bastareaud s'est battu. Dans le néant de ce match côté français, ça paraît déjà beaucoup. Quelques charges salvatrices, mais il était clairement attendu et ciblé dans ce secteur. Toutes les limites de ce joueur monocorde, avec un gros point fort que tout le monde connaît : sa puissance. Quand il est pris dessus, il y a peu de plan B. Mais des points faibles, en revanche. A commencer par son manque vitesse, dont les Fidjiens se sont régulièrement régalés dans sa zone.

Huget : 4

Un en-avant dommageable en début de match, sur un temps fort français. Pour le reste, son match a était fait de peu de choses. Son intervention défensive décisive (62e) sauve les Bleus et retarde l'échéance. Huget s'est employé à bien défendre, pas suffisant.

Lopez : 2.5

Se fait basculer par Radradra sur son essai en début de match, sur sa seule intervention qui aurait pu être décisive. Ensuite, derrière un paquet d'avants dominé, il a subi. Comme les autres. Sur ses rares munitions, il s'est trompé (jeu au pied à la 67e qui rend le ballon). Peu de longueur au pied, aussi. Placé au cœur d'une attaque apathique, Lopez n'a jamais trouvé de solutions. C'est plus qu'embêtant, pour un ouvreur. Remplacé par Anthony Belleau en fin de match pour trois petites minutes (77e).

Test Match - Baptiste Serin et Camille Lopez (France)

Test Match - Baptiste Serin et Camille Lopez (France)Icon Sport

Serin : 2,5

Rien n'a fonctionné pour le futur Toulonnais. Des jeux au pied mal ajustés, des transmissions hasardeuses et, surtout, aucun impact stratégique pour changer le cours d'un match si mal embarqué. Serin n'a jamais influé sur le rythme et les sens de jeu, se trompant et amenant régulièrement à des pertes de balle. Certes, il a joué derrière un paquet d'avats battu dans les duels. Mais l'excuse ne peut pas suffire. Vite remplacé par Antoine Dupont (52e) qui a cherché à dynamiser une fin de rencontre dans laquelle les Bleus souffraient surtout d'un manque de structures. À l'envers.

Picamoles : 3.5

Il avait dit dans la semaine "vouloir apporter plus à l'équipe". Il a presque réussi. D'abord, il a eu beaucoup d'activité et s'est montré parfois à son avantage, notamment sur une belle remontée de balle en début de seconde période (45e). Seulement, il n'a réellement franchi qu'une seule fois le rideau défensif adverse. Et puis, il a commis deux en-avants grossiers (26e et 29e) et une faute bête en relevant un ballon d'un ruck alors qu'il n'enétait pas le dernier. Il est sorti commotionné (68e).

Lauret : 2

À son actif, il a réussi un très bon contest (27e) dans les 22 mètres français, sauvant une situation périlleuse. Las, il n'a pas eu son efficacité habituelle dans les zones de combat au sol et ça s'est ressenti... Il a également commis quelques fautes de mains dommageables.

Iturria : 2

Il a été d'une discrétion absolue. Il a notamment souffert dans le défi physique. Un exemple ? Il a pris un raffut du diable par son partenaire de club Yato (58e). Pour sa défense il a été bon dans le secteur aérien, avec un ballon important volé dans les 22 mètres français (6e) et quelques belles prises à une main.

Maestri : 3

Sollicité à plusieurs reprises en touche, il a assuré ses prises de balles. Il a plutôt rivalisé dans le combat où il s'est montré virulent. Mais n'a pas eu l'activité nécessaire pour répondre à l'intensité infligée par les Fidjiens. Il a notamment raté deux plaquages.

Vahaamahina : 2.5

Sanctionné à plusieurs reprises, il a déçu. Il s'est loupé en défense sur le premier essai fidjien signé Radradra. Il a globalement manqué d'agressivité dans ses soutiens offensifs et de tranchant sur ses interventions défensives. Il a été d'ailleurs remplacé assez tôt dans la rencontre par le jeune Félix Lambey (52e).

Slimani : 2.5

Il n'a pas été sanctionné en mêlée fermée. Un bon point pour lui. Las, on attendait qu'il domine un peu plus son vis-à-vis. Comme beaucoup de ses coéquipiers, il a souffert de l'intensité imposée par les Fidjiens. Remplacé par Demba Bamba (52e) qui a été sanctionné une fois en mêlée.

Guirado : 5

Encore à la pointe du combat, il a marqué les deux premiers essais de l'équipe de France. Deux essais quasi-identiques après ballon porté. En revanche, même si il a touché beaucoup de ballon, il a souffert dans le défi physique. Il a aussi raté un lancer qui a conduit à l'essai de Tuisova (29e). Il a été remplacé par Julien Marchand (69e) qui se souviendra probablement de sa première cape...

Poirot : 3

On attendait de lui une large domination en mêlée fermée. En vain. Il n'a mis qu'une seule fois son vis-à-vis à la faute (13e). Il a été sanctionné d'un coup franc (36e) pour avoir anticiper la poussée. Une bonne charge (46e) à son actif. Mais une performance globalement décevante. Remplacé par Dany Priso à l'heure de jeu.

Contenus sponsorisés
0
0