Icon Sport

Blue Bulls : de l'expérience pour évoluer

Blue Bulls : de l'expérience pour évoluer
Par Rugbyrama

Le 26/01/2020 à 11:38

SUPER RUGBY - Le Super Rugby, championnat des provinces de l'hémisphère Sud, fait son grand retour le 31 janvier. Jusqu'au mois de juin, 15 équipes vont s'affronter pour tenter de succèder aux Crusaders, champions en titre. À cette occasion, Rugbyrama vous propose de découvrir les franchises engagées, une par une. C'est au tour des Blue Bulls.

L'effectif

Piliers : Lizo Gqoboka, Gerhard Steenekamp*, Wiehahn Herbst, Simphiwe Matanzima, Trevor Nyakane, Dayan Van Der Westhuizen,

Talonneurs : Johan Grobbelaar, Gerrit “Jaco” Visagie, Corniel Els, Louis van der Westhuizen*

Deuxièmes lignes : Andries Ferreira*, Juandré Kruger*, Abongile Nonkontwana*, Ryno Pieterse, Ian Groenewald*, Ruan Nortje

Troisièmes lignes : Tim Agaba, Ruan Steenkamp, Marco Van Staden, Josh Strauss*, Wian Vosloo*, Muller Uys, Jeandré Rudolph*

Demis de mêlée : Embrose Papier, Ivan van Zyl, Marco Jansen van Vuren

Demis d’ouverture : Imanuel “Manie” Libbock, Chris Smith, Morne Steyn*

Centres : John Ben “Jonny” Kotze, Burger Odendaal, Nafitalail “Nafi” Tuitavake*, Franco Naude, Marnus Potgieter

Ailiers : Cornal Hendricks, Dylan Sage, Rosko Specman, Jade Stighling

Arrières : Warrick Gelant, Divan Rossouw, Richard Kriel

*joueurs arrivés cette saison

La star : Warrick Gelant

Il n'a que 24 ans mais Warrick Gelant, champion du Monde au Japon avec l'Afrique du Sud, se montre comme le joueur à suivre de cette équipe. Arrivé en 2016, l'arrière de formation totalise 15 essais avec la franchise depuis son arrivée. Rapide, agile, il profite de ses atouts et de ses excellents crochets. Ce qui le rend très présent dans le jeu offensif de l'équipe sud-africaine. Excellent finisseur, l'arrière, qui a eu peu de temps de jeu durant le mondial Japonais, est essentiel dans les relances des Bulls. Pretoria pourra compter sur son arrière pour cette saison.

Warrick Gelant - Blue Bulls

Warrick Gelant - Blue BullsIcon Sport

La recrue : Morné Steyn

Morné Steyn fait son grand retour à Pretoria pour un dernier défi, dans le club où il avait débuté sa carrière professionnelle. Il revient après 6 saisons au Stade Français où il aura gagné un bouclier de Brennus et une Challenge Cup. Le demi d'ouverture, qui totalise 66 sélections avec les Springboks arrive à rythmer le jeu autour de lui. Mais c'est bien sûr et surtout un excellent buteur, avec un admirable jeu au pied. Mais l'ancien Parisien veut aussi faire preuve de fougue et de puissance. Les Bulls pourront donc s'appuyer sur l’expérience et les nombreux atouts de Morné Steyn pour cette année, une bonne nouvelle sans compter que Steyn connaît bien la maison.

Morné Steyn avec les Bulls en 2008

Morné Steyn avec les Bulls en 2008Icon Sport

Les objectifs : une demi-finale pour progresser

Auteurs d'une belle saison l'an passé, les Bulls ont terminé leur chemin en quart de finales face aux Hurricanes. Deuxièmes de leur conférence derrière les Jaguares et cinquième du classement général, les hommes de Pretoria voudront de nouveau atteindre les phases finales dans une conférence sud-africaine ouverte. Une demi-finale serait idéale pour continuer à grimper dans la hiérarchie.

L'entraîneur Gerhard Human, qui a vu un grand nombre de ses joueurs partir notamment Handré Pollard, pourra compter sur un effectif costaud mêlé à de l'expérience avec des nouvelles recrues telles que Morné Steyn, l'Écossais Josh Strauss ou encore l'ancien Toulonnais Juandré Kruger. Les Bulls entameront la compétition vendredi prochain et se déplaceront chez les Sharks de Durban.

Par Étienne Lair

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés