Icon Sport

La mort du Super Rugby bientôt actée

La mort du Super Rugby bientôt actée
Par Rugbyrama

Le 30/09/2020 à 13:35

SUPER RUGBY - Déjà critiqué et affaibli par les nombreux remaniements, le Super Rugby pourrait avoir connu son coup de grâce avec la crise du Covid-19. Et c'est toute une géographie des rugby de club qui se met en mouvement.

Ce n'est pas exactement la moindre des annonces : dans un document officiel produit ce mardi, la SARU (fédération sud-africaine de rugby) confirme avoir engagé des démarches pour que ses quatre franchises majeures rejoignent, à court terme, le Ligue celte. "SA Rugby a désormais accéléré les discussions avec Pro rugby Championship DAC (l'organisateur de la Ligue celte) afin de convenir d'une nouvelle représentation dans la compétition » indique notamment le communiqué. « Les quatre équipes dont il a été voté l'intégration potentielle sont celles qui existent actuellement en Super rugby : les Bulls, Lions, Stormers et Sharks".

Par ces termes, la fédération sud-africaine indique pour la première fois officiellement tourner le dos à la Sanzaar, qui organise le Super Rugby. "Dans le cas de création d'un nouveau format de compétition par la Sanzaar, et si le modèle économique de cette compétition nous permet une inscription financièrement neutre, notre comité directeur a choisi de présenter la candidature pour une seule de ses franchises : les Toyota Cheetahs."

Jasper Wiese (Cheetahs) face au Connacht

Jasper Wiese (Cheetahs) face au ConnachtOther Agency

Cette communication officielle pourrait bien signer l'arrêt de mort du Super rugby, une compétition de clubs créée il y a bientôt 25 ans (1996) et souvent considérée comme la plus relevée de la planète. Alors que les franchises japonaise (Sunwolves) et argentine (Jaguares) étaient d'ores-et-déjà exclue de l'édition 2021, l'épisode Covid-19 a fini de faire exploser l'événement. "Cette décision historique s'inscrit en réponse à la pandémie de Covid-19, qui nous fait craindre un effondrement financier, mais aussi à la décision néo-zélandaise de se tourner vers une compétition domestique ou trans-Tasman" précise le communiqué.

Les Néo-Zélandais ont en effet fait savoir qu'ils pourraient privilégier, dans les prochains mois, un format regroupant ses franchises ou organisé seulement conjointement avec l'Australie. Les Argentins, de leur côté, cherchent également une solution en Europe. Les Sud-Africains, donc, leur emboîtent le pas.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés