Icon Sport

Murdoch, un mystère pour l'éternité

Murdoch, un mystère pour l'éternité

Le 04/04/2018 à 08:42Mis à jour Le 04/04/2018 à 13:16

Seul joueur à avoir été renvoyé d'une tournée avec les All Blacks, c'était en 1972 au pays de Galles, Keith Murdoch avait passé ensuite sa vie à fuir, essentiellement en Australie. Il est mort vendredi avec ses mystères...

Un mystère jusqu'au bout. Keith Murdoch, all black de légende est mort à l'âge de 74 ans comme il a vécu : dans des circonstances inconnues.Si la fédération néo-zélandaise a annoncé hier son décès après avoir été informée par le président de l'Otago's Zingari Richmond Rugby Club qui fut lui même alerté par la famille de Murdoch, elle n'a pu que lui rendre hommage et non pas raconter la fin de l'histoire. Murdoch est mort et c'est encore une énigme : son décès a été annoncé vendredi matin par ces proches, sans davantage de commentaires sur les circonstances. Il serait mort en Australie mais tout s'écrit au conditionnel.

Une vie de secrets jusqu'à la fin. Presque quarante-six années de mystère depuis son exclusion de la tournée 1972-1973 des All Blacks au Royaume-Uni et en France. Elle a duré trente-deux matches au total dont cinq tests. Murdoch, international numéro 686, n'en aura joué qu'un, le premier contre le pays de Galles à Cardiff le 2 décembre 1972. Auteur de l'essai décisif, le pilier fut le héros du match. Mais la troisième sélection de sa carrière fut sa dernière. Sa vie a basculé le soir même à Cardiff.

A l'Angel Hotel où les All Blacks fêtent la victoire, Murdoch, provoqué tout le match et lors de la réception par des joueurs gallois, gâche tout. Deux versions pour une histoire : il voulait encore des bières ou il voulait manger. Une même conclusion : face au refus de le servir puisque la cuisine était fermée, Murdoch a forcé le passage et déclenché une bagarre avec un officier chargé de la sécurité des All Blacks. Deux jours plus tard, face à la pression de la fédération hôte et malgré ses excuses, la NZRU sous l'insistance du manager Ernie Todd qui ne le supportait pas et qui était au plus mal, en phase terminale d'un cancer, le renverra au pays. A jamais le premier et toujours le seul. Point de départ d'une histoire légendaire dans la mythologie des All Blacks. Attendu à Auckland, Murdoch change ses plans lors d'une escale à Singapour et décide de mettre le cap vers Darwin en Australie

Le All Black controversé pensait vivre dans l'anonymat, sa disparition en fera un homme recherché. Une première fois approché par un journaliste qui l'a retrouvé à Perth, Murdoch brise seulement le silence en menaçant implicitement le visiteur avec une clé à molette. Contrairement à cette idée selon laquelle il ne serait jamais retourné dans son pays natal, il finira par rentrer en Nouvelle-Zélande au milieu des années 1970, travaillant à Rotorua. En 1979, un épisode alimentera encore sa légende : rendant visite à un ancien coéquipier Murdoch , sauvera la vie d'une jeune fille en lui pratiquant bouche à bouche et massage cardiaque alors que celle-ci s'était noyée dans une piscine. Face une nouvelle fois à l'attention des médias, Murdoch, grand timide dans une carrure de géant, homme bourru à l'élocution difficile repart en Australie.

L'incroyable histoire de Keith Murdoch

L'incroyable histoire de Keith MurdochAFP

Retrouvé une nouvelle fois en 1990 par une journaliste qui fera de cette quête un documentaire, il refuse toujours de s'expliquer longuement. Les invitations de ses coéquipiers de la tournée 1972-1973 qui regrettent de l'avoir laissé seul, restent sans réponse comme celle de la fédération néo-zélandaise. Murdoch réapparait une seule fois publiquement en 2001 lorsqu'il est entendu comme témoin dans l'enquête autour de la mort mystérieuse d'un jeune aborigène qui avait tenté, quelques jours auparavant de le cambrioler. La moustache à la Zapata a laissé place à une barbe blanche mais l'homme n'a pas changé : physique imposant et verbe toujours aussi rare. "Je n'ai rien fait", dit-il avant de s'esquiver encore. Cette fois, il ne sera pas condamné.

Dix-sept ans plus tard, le lost All Black s'est définitivement retiré. Restera sa tragique légende. Et cette tradition à chaque fois que les All Blacks sont de passage à Cardiff : un passage de l'équipe à l'Angel Hotel pour une bière en sa mémoire.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0