Eurosport

Rachat de Béziers : les investisseurs liés à Dominici sortent du silence

Rachat de Béziers : les investisseurs liés à Dominici sortent du silence
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 19/05/2020 à 15:28Mis à jour Le 25/05/2020 à 09:25

PRO D2 - Le feuilleton lié au rachat de l'ASBH n'est pas terminé. Après avoir connu de multiples rebondissements depuis la prise de parole de Christophe Dominici dans le Midi Olympique du 15 mai dernier, il livre donc un nouvel épisode, puisque les investisseurs des Emirats ont aujourd'hui décidé de sortir du silence par l'entremise d'un communiqué de presse.

Dans le Midi Olympique du 15 mai dernier, l'ancien ailier international Christophe Dominici expliquait qu'il représentait les intérêts d'un présumé richissime investisseur des Emirats dans le possible rachat de l'AS Béziers Hérault, actuellement pensionnaire de Pro D2. Dans la foulée, le maire de la ville Robert Ménard, dans le Midol du 18 mai, puis les actuels propriétaires du club biterrois (Cédric Bistué, Pierre-Olivier Valaize), via un communiqué de presse, émettaient des réserves quant à la surface financière de l'investisseur leur ayant été présenté à deux reprises.

La proposition des Emirati court jusqu'à la fin du mois

Aujourd'hui, dans un communiqué qu'ils viennent de diffuser et que nous publions ici, les investisseurs représentés par Christophe Dominici expliquent à présent les raisons de leur intérêt pour Béziers et se donnent jusqu'à la fin du mois avant de retirer leur offre, à savoir racheter le club pour un euro symbolique et éponger les dettes.

A propos du club biterrois, se dessineraient aujourd'hui deux issues : la plus probable verrait cette semaine le puissant promoteur immobilier Angelotti devenir actionnaire majoritaire du club, une implication renforcée au sein de l'ASBH qui viserait à assainir les finances de l'entité et laisserait donc le pouvoir aux présidents déjà en place, Valaize et Bistué. La seconde, toujours pas abandonnée si l'on en croit le communiqué des personnes liées à Dominici, déboucherait donc sur un rachat. En tout état de cause, le feuilleton du possible rachat de l'ASBH n'est donc pas terminé...

Le communiqué :

"Christophe se fait l’écho des investisseurs.

Notre première venue à Béziers s’est déroulée dans le cadre d’un projet d’achat et d’exploitation de vignes.

L’accueil amical et chaleureux nous a fait apprécier la Région et ses habitants avec leur accent qui chante le soleil... Dans la chaleur des discussions, on nous a fait part des difficultés que rencontrait l’ASBH et nous avons été sollicités pour apporter notre concours.

Les rencontres entre Christophe Dominici, Yannick Pons et la Mairie nous ont convaincu de la vertu d’une telle action et ont initié la prise de contact avec les dirigeants du club.

Ainsi nous avons eu deux entretiens avec les Co-Présidents du club, Monsieur Cédric Bistué et Pierre- Olivier Valaize, Monsieur Angelotti (sponsor) et Monsieur Robert Menard, en sa qualité de Maire. En dépit de remarques formulées par certains quant à la présence de M Dominici, les points suivants ont été abordés :

1/ Nous leur avons demandé leurs projets quant à l’avenir du club ;

2/ Nous avons répondu que nous reprendrions la SASP pour l’euro symbolique et que nous abrogerions toutes les dettes du club, assainirions les comptes et mettrions les fonds nécessaires pour permettre au club de rejoindre le TOP 14 le plus rapidement possible ;

3/ Qu’il n’était pas question d’enrichir les actionnaires mais de mettre les moyens financiers au service du club, des supporters, des biterrois, de la formation locale, du sport local, de la mairie et de tout ce qui pourrait faire battre le cœur de la population et redonner ses lettres de noblesse à l’ASBH et la région Occitanie ;

4/ Notre souhait est de prolonger le travail déjà réalisé par l’ancienne équipe qui a su remonter le club de la fédérale 1 à la PRO D2, en les désolidarisant des dettes et en leur offrant une place d’honneur tout en appréciant leur concours pour l’avenir du club ;

5/ Le projet sportif se doit d’être mené par les meilleurs et nous accordons toute notre confiance à M. Dominici, et son réseau sportif, qui connait très bien le milieu du rugby au vu de son palmarès sportif ;

6 / Nous avons pris contact et réalisé plusieurs réunions téléphoniques avec l’Association pour lui présenter notre projet, elle nous a confirmé l’accueillir favorablement.

Ce projet sera une très belle avancée pour la formation des jeunes au sein du club rouge et bleu;

7/ Nous sommes également en contact avec les associations de supporters du club.

Notre proposition ira dans ce sens pour la fin du mois. Ce n’est pas du mécénat mais une affaire de cœur qui ne se présente qu’une fois.

Il semblerait que certaines influences font obstruction afin de garder le Club en PRO D2 voire de le faire rétrograder par intérêt personnel... Jamais nous n’entrerons dans ce type de système et préférerons nous retirer vers d’autres horizons...

Nous espérons que les dirigeants privilégieront le cœur des biterrois et des amoureux du Rugby !"

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés