Icon Sport

Simmonds, le troisième ligne serial marqueur

Simmonds, le troisième ligne serial marqueur
Par Rugbyrama

Le 16/02/2021 à 11:00Mis à jour Le 16/03/2021 à 13:26

Premiership - Avec son club d'Exeter, Sam Simmonds a inscrit un doublé ce week-end face aux London Irish (26-3). Le troisième ligne a inscrit là ses 10e et 11e essais de la saison en championnat. Il est plus que jamais meilleur marqueur de Premiership... sans pour autant être sélectionné avec l'Angleterre d'Eddie Jones pour le Tournoi des 6 Nations.

Sam Simmonds (26 ans) n'est pas un troisième ligne comme les autres. Et pour remarquer cela, il suffit de voir le classement des meilleurs marqueurs d'essais de Premiership. Avec 11 réalisations, il devance l'ailier (ou centre) des Wasps Paolo Odogwu de 6 essais dans le classement ! Oui oui, un troisième ligne qui surclasse les ailiers. Simmonds (1m84, 103kg) est numéro 8 et son profil qui allie puissance et vitesse fait des ravages outre-Manche. C'est d'ailleurs en partie grâce à lui que les Chiefs sont deuxièmes de Premiership, à seulement un point de Bristol. Dès le premier match de la saison, le frère de Joe Simmonds (demi d'ouverture d'Exeter) a donné le ton en inscrivant un triplé face aux pauvres Harlequins. Le premier essai d'une course tranchante de 50m au milieu du terrain, et les deux autres sur ballons portés.

Boudé par le XV de la Rose

Car oui, Simmonds profite aussi beaucoup de la puissance des Chiefs pour conclure les actions à la suite de mauls. Sur ses 11 réalisations, près de la moitié sont le fruit de ballons portés, et deux de sorties d'une mêlée dévastatrice. Mais Simmonds est aussi reconnu pour son activité incessante, le troisième ligne centre met toujours son équipe dans l'avancée. Il est ainsi un des cadres des Chiefs et a même été élu meilleur joueur européen de la saison après la victoire en Champion's Cup et meilleur joueur de la finale par l'EPCR. Mais aussi indispensable soit-il avec Exeter, il n'est toujours pas dans les plans d'Eddie Jones.

Cela peut paraître surprenant que le sélectionneur du XV de la Rose décide de ne pas faire confiance à un des meilleurs joueurs du championnat. "Il a dit que pour le moment, je ne corresponds pas à son équipe. La manière dont je joue à Exeter ne correspond pas', explique Simmonds (7 sélections). Connu pour rarement chambouler son effectif et son style de jeu, Jones a placé plusieurs joueurs devant lui dans sa "short list", dont d'indéboulonnable Billy Vunipola. Avancer en ballons portés n'est pas le style des Anglais et Eddie Jones ne veut absolument pas renverser la hiérarchie en place. Mais au vu des récentes (mauvaises) prestations du XV de la Rose lors du Tounoi des 6 Nations, les Anglais sont en droit de se demander si cette sélection n'aurait pas besoin d'un peu de sang neuf, d'un joueur capable de faire basculer un match. D'un Sam Simmonds en somme.

Par Yanis Guillou

Contenus sponsorisés