Icon Sport

"Au revoir le bureau, bonjour les buvettes"

"Au revoir le bureau, bonjour les buvettes"
Par Rugbyrama

Le 23/05/2018 à 15:21Mis à jour Le 23/05/2018 à 16:46

Enfin mon heure de gloire, la chance de ma vie. J’écris. Fini de servir les cafés, terminé les heures à chercher sur la toile le résultat de la 4e division du championnat bulgare… Oui j’écris sur Rugbyrama et j’ai une rubrique à moi pour vous faire vivre mon actu : c’est la semaine du stagiaire Midol !

L’aventure touche à sa fin… Après deux mois passés au Midol, je vis mes derniers jours au sein de la Bible du rugby. Vous savez ce que cela signifie ? Oui, je ne verrai pas la finale du Top 14 en tant que "journaliste". Je serai auprès de mes collègues de Bordeaux, autour d’une bière, ou deux, ou trois. Mais même si je ne vais pas au bout de l’aventure Top 14 à la rédaction, j’aurais une petite pensée - entre deux gorgées - pour mes collègues de travail qui seront en train de bosser un samedi soir.

Rien que pour ça, cul sec ! Blague à part, j’ai énormément appris durant ce stage. En terme d’écriture, bien sûr, mais aussi dans un domaine dont vous êtes friands. L’orthographe. Le jour où je suis arrivé au Midol, c’était ma seule crainte et je ne me suis pas trompé. En voyant vos charmants commentaires du genre "Encore un article du stagiaire", "Il est temps d’utiliser un correcteur orthographique" et d’autres, je me suis mis à relire dix fois mes papiers pour ne pas me faire incendier. Technique payante, je ne vois plus vos déclarations d’amour sur le forum. C’est un peu grâce à vous, finalement, que j’ai réussi à gommer ces petites coquilles. Merci.

Qui sait, peut-être qu’on se croisera cet été autour des buvettes du Sud-Ouest ? Pour ma part, je vais retrouver ma terre natale le temps d’une semaine en "Bleu et Blanc" avec les fameuses Fêtes de la Madeleine. Parce que, oui, je suis Montois ! Comme chaque année, je reverrai Julien Tastet et Romain Cabannes, que j’ai eu la chance d’interviewer durant mon stage, ou même Rémi Tales qui va rejoindre les abeilles la saison prochaine. Ma plus grande fierté des deux mois passés au Midol est, de loin, d’avoir pu écrire pour mon équipe de cœur, le Stade Montois Rugby. Avec en prime la chance d’avoir assisté au barrage de Pro D2 face à Béziers dans les travées de mon cher Guy-Boniface.

Sérieusement, vous me proposez un Toulouse - La Rochelle ou un Mont-de-Marsan - Dax, je n’hésite pas une seconde. Même si je ne pensais plus voir de derby landais l’année prochaine, il semblerait que les "culs rouges" aient encore une chance d’être repêchés. Ça ne m’étonne même plus et puis tant mieux, c’est toujours deux victoires assurées en plus. Sans rancune amis Dacquois. Je vous paierai la tournée aux Fêtes de Dax, que je vais découvrir pour la première fois grâce à un ami infiltré dans vos rangs. Comme quoi tout peut arriver.

Je tenais tout de même à remercier mes coéquipiers stagiaires pour ces deux mois passés en leur compagnie. Un supporter montalbanais, qui faisait le fanfaron et voyait déjà son équipe en Top 14… Raté. Un autre de Montpellier qui rêve de Brennus pour son équipe made in Sud Af’ et le dernier pour son courage devant les matchs du pauvre Clermont cette année.

C’est donc l’esprit apaisé que je quitte les bureaux du mythique journal aux pages jaunes pour aller m’occuper d’un autre job. Santé !

Contenus sponsorisés
0
0