Rugbyrama

Pour Rory Best, il faut harmoniser les calendriers

Pour Rory Best, il faut harmoniser les calendriers
Par Jeremy Fadat via Midi Olympique

Le 22/04/2020 à 15:00Mis à jour

INTERNATIONAL - Alors que la question de l'harmonisation des calendriers des deux hémisphères, en favorisant un rugby estival pour les nordistes, se pose régulièrement depuis un certain nombre d'années, l'ancien capitaine irlandais considère que la crise actuellement traversée peut être le prétexte idéal pour enfin passer à l'action.

Et si c'était l'occasion ? En clair, face à l'épidémie de Coronavirus qui touche le monde et qui a conduit à l'arrêt de toutes les compétitions de rugby, il serait peut-être temps de prendre de la hauteur et de voir cette situation comme une opportunité d'harmoniser les calendriers de l'hémisphère nord et de l'hémisphère sud. C'est du moins l'avis de l'ancien talonneur international irlandais, Rory Best, qui avait pris sa retraite sportive à l'issue de la dernière Coupe du monde.

Il faut dire que le sujet est un serpent de mer dans ce sport et que le débat revient régulièrement. Selon l'ex-capitaine du XV du Trèfle (124 sélections), qui s'est exprimé dans les colonnes de la BBC Sport, la volonté de terminer les saisons en cours plus tard pourrait amener à déplacer les dates de compétition et ainsi jouer l'été : "Ce pourrait être une opportunité de prouver que le rugby estival peut fonctionner. [...] Pour le bien du rugby, je pense qu'il devraient essayer d'aligner les deux saisons." Comprenez de calquer celle du nord sur celle du sud. Un message directement adressé aux dirigeants de World Rugby et des Fédérations.

L'argument de la Coupe du monde

Pour illustrer son propos, Rory Best prend l'exemple du peu de succès des formations de l'hémisphère nord lors des Coupes du monde. En neuf éditions, le sacre de l'Angleterre en 2003 est le seul pour une équipe nordiste, quand toutes les autres ont été raflés par les Sudistes. Pour lui, les calendriers n'y sont pas étrangers : "Si vous prenez le Mondial, il se déroule à la fin de la saison de l'hémisphère Sud, donc quand les Sudistes se rassemblent, ils n'ont pas à retravailler leur condition physique. Nous, quand on se rassemble, on doit passer au moins trois ou quatre semaines à retrouver notre forme après une pause Ce temps pourrait être utilisé à se préparer pour gagner la Coupe du monde." Une prise de position significative de la part d'un joueur emblématique. Plusieurs voix se sont déjà fait entendre sur ce thème ces dernières semaines. Cela peut-il être suivi de faits ? Voilà qui reste à voir...

Contenus sponsorisés