Midi Olympique

Les Bleus se sont envolés

Les Bleus ont pris leur envol
Par Rugbyrama

Le 02/06/2009 à 17:00Mis à jour

22 des 30 joueurs français retenus pour la tournée de juin dans l'hémisphère sud se sont envolés ce mardi pour la Nouvelle-Zélande. La délégation des Bleus a d'ailleurs le privilège de participer au vol inaugural de l'A380 entre Paris et Singapour. La tournée doit être celle du renouveau.

Une grande majorité des Bleus a décollé ce mardi, à 13h08 exactement, de l'aéroport de Roissy en direction de la Nouvelle-Zélande. Le groupe tricolore doit faire une escale à Singapour à minuit avant d'arriver en terres All Blacks mercredi à 13h. Les joueurs du Stade toulousain, qui représentent une forte partie de la délégation française avec huit sélectionnés, ayant été éliminés dès le stade des demi-finales en championnat, les Bleus ont pu s'envoler à 22.

Le passeport périmé de Fritz

Les finalistes clermontois et perpignanais (Domingo, Bonnaire, Rougerie, Mas, Guirado, Chouly et Mermoz), qui joueront samedi soir au Stade de France, rejoindront leurs partenaires plus tard et décolleront dimanche. 22 ce mardi, sept finalistes dimanche... Ce la ne fait que 29 joueurs ! En effet, le centre toulousain Florian Fritz n'a pas pu se joindre au premier groupe, en raison d'un problème de passeport. Le sien était périmé et le joueur avait oublié de le renouveler. Il devra donc patienter et partira avec le deuxième groupe dimanche.

Cette tournée en Nouvelle-Zélande et en Australie est censée marquer le renouveau français dans l'hémisphère sud. En effet, les Bleus ne se sont plus imposés chez les Wallabies depuis 1990 et sur le terrain des All Blacks depuis 1994. Ces dernières années, les sélectionneurs avaient été contraints d'envoyer des équipes bis dans l'hémisphère sud. Des voyages qui s'étaient soldés par des défaites cuisantes et des valises bien pleines au retour. Comme un symbole, à l'occasion du départ ce mardi, les joueurs français voyagent à bord d'un A380, plus gros avion de ligne du monde, qui effectue sa première liaison commerciale vers Singapour au départ de l'Europe continentale. Un vol inaugural en forme de premier signe du destin.

Lièvremont : "Je veux des joueurs décomplexés "

Alors qu'on l'annonçait incertain après un choc reçu sur le genou droit contre Clermont vendredi soir, le talonneur toulousain William Servat, qui souffre d'une contusion, est resté aux soins ce lundi alors que tous ses coéquipiers présents ont subi un bilan de contrôle avant d'effectuer une séance d'entraînement d'une heure. Une fois sur le sol néo-zélandais, les joueurs français auront deux autres séances très légères jeudi après-midi, puis vendredi matin. Les choses sérieuses devraient débuter samedi avec un rythme d'entraînement qui augmentera. Les Bleus seront de repos dimanche. Rappelons qu'ils affronteront la Nouvelle-Zélande le 13 juin à Dunedin et le 20 juin à Wellington, puis l'Australie le 27 juin à Sydney. La composition de l'équipe pour le premier match sera dévoilée le mercredi 10 juin.

Le président de la FFR Pierre Camou a annoncé il y a deux semaines qu'il attendait "l'excellence et la victoire. La période des expérimentations est terminée". Une sorte d'avertissement pour ce groupe qui, outre les absences sur blessures, s'est déplacé avec ses meilleurs éléments. Un XV de France qui tentera d'effacer le bilan décevant du dernier tournoi des 6 Nations. "Je veux que les joueurs partent décomplexés, qu'ils soient revanchards et en colère" a expliqué le sélectionneur Marc Lièvremont dans Midi Olympique. Il le faudra pour espérer créer la surprise dans l'hémisphère sud.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0