Icon Sport

FOUR NATIONS - Des All Blacks humains puis intraitables contre les Wallabies

Des All Blacks humains puis intraitables contre les Wallabies

Le 18/08/2018 à 14:09Mis à jour Le 18/08/2018 à 14:14

FOUR NATIONS - Pendant quelques minutes, on aurait presque été inquiet pour les double champions du monde. Quelques surprenantes maladresses des All Blacks lors du premier acte comme une touche non trouvée par Barrett, Whitelock ne captant pas un renvoi ou deux joueurs se percutant ont certainement fait enrager le coach Steve Hansen.

Un chiffre ? Neuf ballons perdus ou rendus lors de la première mi-temps par les Néo-Zélandais qui devaient quand même faire face à de coriaces Australiens, marquant au pied leurs points.

Mais si le jeu des hommes en noir n’était pas d’abord léché comme à l’accoutumée, la patience et le réalisme n’ont pas manqué. La moindre erreur ou chaque ballon perdu par les Aussies se sont transformés en ces contres que les coéquipiers de Sam Whitelock (100e cape) adorent.

C’est ainsi qu’ont été marqués la plupart des six essais kiwis de cette confrontation qui n'aura été équilibrée que durant une quarantaine de minutes. Naholo y aura été de son doublé (74e et 75e) quand Retallick, de retour de blessure, a confirmé que son talent était toujours incomparable à son poste. Sur son essai (63e), le deuxième-ligne était à l’initiative de la récupération de balle dans ses 22m, avant de conclure après avoir traversé tout le terrain et déposé Foley sur une feinte de passe.

La Bledisloe Cup presque en poche

D’abord appliqués et réalistes, les joueurs de Cheika n’ont pas trouvé de solutions et demeurent dans le flou. Pis, Folau est sorti sur blessure, touché à la cheville. Les All Blacks n’ont pas approché les 37 points d’écart qui constituent le gap record lors d’un match entre ces deux équipes. Mais avec 25 points d’avance, ils ont pris une option sérieuse sur la Bledisloe Cup (trophée disputé lors des deux matches entre ces deux équipes lors du Rugby Championship).

Dès la semaine prochaine, le deuxième manche de cette Bledisloe Cup verra les Wallabies voyager au pays au long nuage blanc. Inquiétant.

Par Jean-Marie LLENSE

Contenus sponsorisés
0
0