Icon Sport

Champions Cup, ASM-Munster (26-19) l'antisèche: Ce niveau de performance(s) place Clermont en favori

Ce niveau de performance(s) place Clermont en favori
Par Rugbyrama

Le 14/12/2014 à 18:45Mis à jour Le 14/12/2014 à 19:11

Après la victoire à Thomond Park, les Clermontois ont de nouveau impressionné tout le monde ce dimanche contre le Munster (26-19). Notre antisèche.

Le jeu : Le Munster pris sur ses points forts

Aller l'emporter à Thomond Park, ce qu'aucun autre club français n'avait réussi auparavant, c'était déjà fort. Dominer de la tête et des épaules un Munster vexé et chauffé à blanc à peine une semaine plus tard, ça l'est d'autant plus. On vantait les mérites des Irlandais dans le secteur de la mêlée fermée ? Les Auvergnats ont tout simplement concassé leurs vis-à-vis dans l'épreuve de force, réussissant un sans-faute sur leurs introductions (4/4). Pendant ce temps, les Munstermen ont perdu deux ballons (6 mêlées remportées).

Très disciplinés (8 pénalités contre eux) et efficaces en défense (91 % de plaquages réussis), les hommes de Franck Azéma n'ont jamais semblé être inquiétés par leurs adversaires. En général, Paul O'Connell et ses coéquipiers n'ont pas grand chose à envier aux autres en temes de puissance. Là aussi, l'ASM a répondu largement présent. Avec un peu plus de réussite, le bonus offensif était même clairement envisageable au vu de la qualité de leur prestation. N'ayons pas peur des mots : Clermont vient d'aligner deux copies dignes d'un favori au titre.

Les joueurs : Lopez parfait métronome, Cudmore au combat

Très intéressant dans l’animation, performant en défense et fiable au pied, Camille Lopez est à créditer d’une très bonne prestation. L’ouvreur auvergnat a été logiquement élu homme du match. Sa passe au pied pour Chouly est un bijou. Ce dernier, auteur d’un doublé, a alterné le chaud et le froid. En revanche, énorme activité de Cudmore, qui a marqué plusieurs fois au fer rouge Paul O’Connell. La première ligne de l’ASM a martyrisé son homologue du Munster en mêlée fermée. Si Nakaitaci a également brillé, Parra et Guildford ont été moins en vue.

Côté irlandais, O’Mahony a eu, comme à l’aller, droit à un traitement spécial pour l’écarter de la zone des rucks. Botha et Ryan ont explosé dans l’épreuve de force. O’Donnell a, lui, abattu un travail énorme en défense. Keatley offre le bonus défensif à son équipe après avoir été régulier au pied.

Aurélien Rougerie, le centre de Clermont contre le Munster

Aurélien Rougerie, le centre de Clermont contre le MunsterIcon Sport

Le tournant qui n’a pas eu lieu : Parra rate sa passe

Clermont aurait pu être plus gourmand. Surtout s’il avait parfaitement géré une énorme action à la 59e. Fritz Lee créait une énorme brèche au centre du terrain et servait Vahaamahina. Ce dernier se faisait stopper à un mettre de l’en-but du Munster. Parra éjectait le ballon rapidement vers l’extérieur où il y avait un énorme surnombre (6 contre 2). Sauf que la passe du demi de mêlée international était bien trop mauvaise et surtout trop haute pour Lee qui commettait un en-avant. L’ASM aurait alors marqué son troisième essai. Et il lui aurait resté 20 minutes pour aller chercher le bonus offensif. Frustrant.

Le tweet

Les Clermontois ne s’y sont pas trompés. Le Munster, c’est toujours une énorme affiche.

La stat : 512

Au cours de la rencontre, les Clermontois ont parcouru 512 mètres ballon en mains, une statistique plutôt impressionnante. Surtout en comparaison avec les 361 m du Munster. Très en vue, l'ailier Noa Nakaitaci a fait 99 mètres à lui tout seul, soit le meilleur total du match.

La décla : Camille Lopez (Clermont)

" On a fait un pas de plus vers la qualification mais il reste encore deux matchs à jouer"

Clément MAZELLA et Fabien POMIES

Contenus sponsorisés