Icon Sport

Les Bleues déroulent contre le Canada et décrochent la troisième place !

Les Bleues déroulent contre le Canada et décrochent la troisième place !

Le 12/11/2022 à 06:34Mis à jour Le 12/11/2022 à 11:27

COUPE DU MONDE FEMININE - Larges vainqueures sur le score de 36 à 0 contre le Canada, les Bleues ont décroché la troisième place de la Coupe du monde. Elles ont inscrit pas moins de cinq essais par Fall, Bourdon, Marine Ménager (doublé) et Deshaye. Pauline Bourdon a été élue joueuse du match.

Comme à leur habitude, les Bleues ont très bien démarré la rencontre. Envoyées à dix mètres de la ligne canadienne grâce à un bon 50-22 de Boulard, elles ont ensuite rapidement marqué un essai en force par Fall, après plusieurs séquences passées à pilonner la défense canadienne. Supérieures en mêlée fermée et pressantes en défense comme dans l’alignement, les Bleues n’avaient aucun mal à faire le siège du camp adverse. Bourdon profita d’une mêlée à gauche du terrain pour s’évader sur le petit côté. A la 20ème minute, Drouin récompensait cette occupation par une pénalité obtenue en face des poteaux. 10-0 pour la France. Les Canadiennes ont toutefois répondu par leur puissance et quelques mauls redoutables, mais Deshaye gratta un ballon important sous ses perches. Quelques minutes et deux pénalités plus tard pour les Bleues, Vernier trouvait un espace au centre du terrain dans les 22 mètres canadiens et servait Bourdon à hauteur pour l’essai sous les poteaux. Juste avant la pause, les Bleues ont creusé encore l’écart par un essai de Marine Ménager marqué en coin après une bonne combinaison entre Bourdon et Drouin dans le petit côté. Et 29-0 pour les Tricolores, qui allaient évoluer contre le vent et face au soleil en deuxième mi-temps.

Une deuxième mi-temps copie conforme

Malgré ces conditions un peu plus délicates, les Bleues ont redémarré le deuxième acte de la meilleure des manières : avec deux essais marqués par Marine Ménager et Annaëlle Deshaye. De quoi refroidir d’entrée les espoirs des Canadiennes qui, comme elles comptaient sept avants sur le banc, en ont lancé trois à la pause. Après une réaction canadienne pendant laquelle les Bleues ont courbé l’échine sans jamais craquer, et ont remarqué à l’heure de jeu par Marine Ménager qui signa son doublé. Ensuite, le staff du XV de France a procédé à un turnover massif pour maintenir la dynamique. Les N’Diaye, Mayans, Trémoulière, Chambon et Touyé ont redonné un coup de fouet au jeu des Tricolores, apportant suffisamment de maîtrise pour contrôler les Canadiennes qui ont fini par quitter l’Eden Park sans avoir inscrit le moindre point. Les Bleues peuvent souffler, elles ont remporté la troisième place synonyme de médaille de bronze.

Contenus sponsorisés