• TotalEnergies Rugby Team : Baa-Baas et bonnes énergies du Nord
    TotalEnergies Rugby Team : Baa-Baas et bonnes énergies du Nord
  • TotalEnergies Rugby Team : Baa-Baas et bonnes énergies du Nord
    TotalEnergies Rugby Team : Baa-Baas et bonnes énergies du Nord
  • Xavier Bourat (Directeur régional de TotalEnergies)
    Xavier Bourat (Directeur régional de TotalEnergies)

TotalEnergies Rugby Team : Baa-Baas et bonnes énergies du Nord

Par Rugbyrama
Le

COUPE DU MONDE 2023 - Samedi 19 novembre, TotalEnergies avec Midi Olympique avaient réuni une centaine de partenaires et collaborateurs pour une après-midi de cohésion dirigée vers le rugby. Un moment convivial avec en prime, une surprise de taille.

Le Nord a retrouvé le rugby. Un an après avoir accueilli les demi-finales du Top 14, Lille recevait les Barbarians français et les Fidji, ce samedi 19 novembre. En marge de la rencontre, le stade Pierre-Mauroy était également le théâtre de la deuxième intervention de la "TotalEnergies Rugby Team" au cœur d’une après-midi organisée par Midi Olympique. Le but : rassembler des équipes et partenaires de TotalEnergies du territoire à moins d’un an de la Coupe du monde au cours d’un moment convivial et bon enfant.

Dès 13 h 30, les premiers invités du géant des multi-énergies parcouraient le salon Bodega, installé dans les loges de l’enceinte lilloise. Après la première soirée réalisée à Toulouse, la semaine dernière, les collaborateurs et partenaires des Hauts-de-France se sont donc retrouvés dans un nouveau stade qui accueillera la Coupe du monde 2023. Au milieu d’une après-midi orchestrée par Romain Magellan, la centaine d’invités a vite été conviée à participer à un grand quiz sur trois thèmes : le Mondial de rugby, la ville de Lille et les maillots des sélections nationales. Un premier moment de convivialité partagé avec tous les acteurs des facettes multi-énergies de la Compagnie présents dans l’antre du Losc, aux côtés de Christian Califano et Dimitri Szarzewski, ambassadeurs de l’opération.

TotalEnergies Rugby Team : Baa-Baas et bonnes énergies du Nord
TotalEnergies Rugby Team : Baa-Baas et bonnes énergies du Nord

Pour Pascal Breton, responsable du partenariat France 2023 chez TotalEnergies, cet événement s’inscrit dans la droite lignée de l’engagement de la Compagnie dans le rugby. "Le Mondial en France sera une fête extraordinaire et nous voulons en être. Est-on légitime ? Cela fait plus de trente ans que nous sommes dans le rugby, avec notamment la Section paloise, et que nous partageons les valeurs de ce sport. Avec TotalEnergies Rugby Team, nous voulons rassembler toutes les facettes de la société autour d’une passion commune pour partager ces grands moments de ferveur." Dans cet esprit de partage les invités ont eu droit à une belle surprise.

Les Baa-Baas pour finir la soirée

Après la défaite des Barbarians contre les Fidji, Alexandre Roumat, Pierre Popelin et Noa Nakaitaci sont venus débriefer leur rencontre en tenue de match, marqués par le combat et l’intensité d’une rencontre face aux Flying Fijians. Une grande surprise réservée aux invités de TotalEnergies et qui a permis de conclure de la plus belle des manières l’après-midi rugby. Les trois acteurs de la rencontre ont même pris le temps de prendre quelques photos avec certains invités.

Un beau moment d’échange au cours duquel Dimitri Szarzewski et Christian Califano ont tenu à souligner l’importance de ce type de rencontres. "Les joueurs que vous avez vus ici, c’est le réservoir de l’équipe de France. Beaucoup de jeunes français sont passés par les Barbarians avant d’éclater au plus haut niveau. Je crois aussi que l’on a bien vu la différence de vécu collectif entre les deux équipes. Les Fidji sont ensemble depuis trois semaines et se connaissent par cœur à l’inverse des Baa-Baas qui sont ensemble depuis trois jours. Preuve que le collectif fait tout dans le rugby comme en entreprise !" ponctuait l’entraîneur des avants du Racing 92.

Xavier Bourat : "Le rugby grandit dans le nord"

Le 14 septembre 2023, la France affrontera l’Uruguay sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy de Lille. Un moment spécial, dans une région où le rugby prend de plus en plus de place.

Xavier Bourat (Directeur régional de TotalEnergies)
Xavier Bourat (Directeur régional de TotalEnergies)

Même si le rugby est moins populaire dans les Hauts-de-France qu’en Occitanie, quelle place le rugby occupe-t-il dans votre quotidien de directeur régional Hauts-de-France ?

Il y a des amateurs de ballon ovale partout en France ! Alors quand ils se trouvent dans un endroit dans lequel le rugby est moins implanté, et bien leur passion est encore plus forte. Et les valeurs du rugby, telles que l’intégrité, la passion, la solidarité, la discipline, le respect, sont des valeurs partagées par les 1 700 collaborateurs de TotalEnergies dans la région.

Avez-vous des exemples qui illustrent ces valeurs ?

Le rugby c’est d’abord et avant tout un collectif et TotalEnergies c’est cela, des femmes et des hommes engagés pour la transition énergétique. Cela se traduit dans les Hauts-de-France par une dizaine de sites de production électrique à partir de solaire et d’éolien. Et un fort engagement dans la mobilité électrique, avec plus de 300 points de charge et la construction d’une giga factory de production de batteries pour véhicules électriques.

Quels projets soutenez-vous dans le domaine sportif ?

La Fondation TotalEnergies soutient dans la région le programme "Passe Décisive" de Sport Dans La Ville, association qui assure la mise en place et l’encadrement de centres sportifs dans des quartiers prioritaires et développe des programmes permettant de favoriser l’insertion sociale et professionnelle de milliers de jeunes. Il offre un accompagnement adapté, renforcé et sur-mesure à des jeunes de 16 à 25 ans rencontrant des difficultés à s’insérer. Il utilise le sport comme levier de remobilisation et de développement des compétences socio-professionnelles et la force du collectif comme moteur de remobilisation. La Fondation TotalEnergies accompagne également le développement du réseau des Ecoles de Production qui proposent à des jeunes de 15 à 18 ans une formation diplômante à des métiers en tension sur un territoire. Elle soutient notamment EP2B, une école dans le domaine de l’usinage, qui s’est ouverte en janvier 2022 à Béthune.

Sentez-vous que l’engouement pour le Mondial grandit dans le Nord ?

Oui clairement. Nous avons quelques évènements qui l’ont prouvé comme le train du rugby qui a débuté son chemin à Lille. De même pour le Lille Métropole Rugby Festival, où énormément de personnes se sont rendues. L’effet Coupe du monde est bel et bien là mais de manière générale, on ressent une vraie progression. Je peux également citer le rugby féminin, bien implanté dans la région.

Le fait de recevoir des matchs de la Coupe du monde dans l’enceinte de Pierre-Mauroy, dont un du XV de France, est une aubaine pour poursuivre dans cette direction…

C’est tout simplement énorme. Cela offre une belle visibilité pour la région Hauts-de-France, et cette visibilité permet de mettre en lumière toutes les autres actions menées par les acteurs des territoires, notamment en matière de transition énergétique. C’est surtout une immense fierté de recevoir cette équipe de France qui est plus que performante actuellement et qui fait plaisir à ses supporters. Nous sommes persuadés que le stade Pierre-Mauroy sera à guichets fermés. Énormément de personnes me parlent déjà de ce match entre les Bleus et l’Uruguay. Tout le monde a hâte, ce sera une magnifique fête.