Icon Sport

Ces Bleus qui joueront gros face à l'Italie

Ces Bleus qui joueront gros face à l'Italie
Par Leo Faure via Midi Olympique

Le 27/08/2019 à 18:10Mis à jour Le 28/08/2019 à 08:37

COUPE DU MONDE - Attendus face à l'Italie ce vendredi (21h10), plusieurs joueurs français joueront gros. Pour une place dans le XV de départ qui ouvrira la Coupe du monde, face à l'Argentine. Ou, tout simplement, pour une place de Mondialiste.

La composition d'équipe dévoilée par Jacques Brunel, ce mardi, revêt quelques logiques. Celle d'ouvrir la concurrence, d'abord, après la relative stabilité entre les deux matchs de l’Écosse et l'échec de Murrayfield. Ceux qui ont une carte à jouer seront présents. Ceux qui sont déjà mis hors course pour le Japon, à savoir Vincent Rattez et Anthony Belleau, sont absents et n'auront pas disputé la moindre minute durant cette préparation.

Reste donc des joueurs qui joueront gros, ce vendredi, pour leur présence dans le groupe de 31 ou le XV de départ qui affrontera l'Argentine, le 21 septembre à Tokyo. État des lieux.

Picamoles et Camara ne doivent pas se rater

Remplaçant à Nice, hors du groupe en Écosse, Louis Picamoles semble avoir concédé un retard difficile à combler sur Grégory Alldritt, au poste de numéro 8. Mais la menace ne s'arrête pas là pour le Montpelliérain, avec Ollivon qui peut également évoluer en troisième ligne centre comme à Murrayfield, en fin de match.

En troisième ligne, la concurrence fait rage pour une place dans le groupe de 31. Les deux réservistes, Charles Ollivon et François Cros, comptent parmi les grands gagnants de la préparation. Mais leur intégration éventuelle au groupe des Mondialistes ne pourra pas se faire sans victimes. Si Louis Picamoles veut éviter ce costume peu enviable, il se trouve contraint de sortir un groupe match face à l'Italie.

L'équation est assez similaire pour son coéquipier en club Yacouba Camara. Titulaire ce vendredi, il demeure sous la pression du duo Cros-Ollivon. Attention à ne pas se rater.

Yacouba Camara (France) & Iain Henderson (Irlande) le 03/02/2018

Yacouba Camara (France) & Iain Henderson (Irlande) le 03/02/2018Icon Sport

Huget a un espace

Blessé une partie de la préparation, le Toulousain a regardé les deux premiers matchs depuis les tribunes. Et Alivereti Raka prendre le numéro 11. La performance du Clermontois fut contrastée à Nice, franchement décevante à Murrayfield. Huget, qui semble partant sûr pour le Japon, a donc une belle carte à jouer au poste d'ailier gauche, tandis que le flanc droit semble promis à Damian Penaud. Le Toulousain, en cas de belle performance, se rapprochera d'une titularisation face à l'Argentine.

Tournoi des 6 Nations 2019 - Yoann Huget (France) marque un essai contre le Pays de Galles

Tournoi des 6 Nations 2019 - Yoann Huget (France) marque un essai contre le Pays de GallesIcon Sport

Ntamack pour régler l'équation du buteur

Parmi les casse-têtes du staff, il y a le problème du buteur. Les plus réguliers dans l'exercice, en club, sont aussi des joueurs plutôt promis à jouer des rôles de remplaçant au Japon (Ramos, Serin, Machenaud). Chez les premiers titulaires, seul Camille Lopez peut assumer l'exercice. Sans succès, à Nice. Profitant de l'absence de l'ouvreur clermontois sur blessure (coup aux cotes), Ntamack débutera à l'ouverture face à l'Italie. Avec également le rôle de buteur (il est le seul sur le terrain, côté français). S'il remplit les deux tâches de front et avec succès, la question de l'ouvreur titulaire se posera à nouveau dans l'esprit de l'encadrement du XV de France.

6 Nations 2019 - Romain Ntamack (France)

6 Nations 2019 - Romain Ntamack (France)Icon Sport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0