Midi Olympique

Les infos du Japon du samedi 19 octobre : à quoi jouent Biggar et les Gallois ?

Les infos du Japon du samedi 19 octobre : à quoi jouent Biggar et les Gallois ?

Le 19/10/2019 à 07:34Mis à jour Le 19/10/2019 à 07:51

COUPE DU MONDE 2019 - Durant le Mondial, le journal Midi Olympique ne dort pas et grâce à sa chronique "Le chant du coq", il vous réveille tous les matins en podcast avec les infos que vous aurez manquées durant votre sommeil. L'idéal pour bien débuter la journée.

A quoi joue le pays de Galles avec Dan Biggar ?

La présence de l'ouvreur dans le quinze gallois demain pour affronter le l'équipe de France soulève de nombreuses questions. Alors le staff gallois joue-t-il avec la santé de son demi d'ouverture ? L'ouvreur du XV du poireau a été touché deux fois à la tête lors de la phase de poules de cette Coupe du monde. Deux commotions cérébrales : une première face à l'Australie le 29 septembre, et une seconde lors d'un choc avec son coéquipier Liam Williams face aux Fidji. Le staff médical gallois a confirmé que le joueur était finalement apte.

Le sélectionneur français Jacques Brunel n'a pas voulu lancer de polémique mais sa réflexion, hier en conférence de presse, est très pertinente. "Je sais que dans le cadre du championnat de France, deux commotions équivalent à trois semaines d'arrêt", a dit Brunel. Et il a ajouté : "Dans le même cas en Top 14, avec le règlement de la FFR, Dan Biggar ne pourrait pas jouer. C'est tout ce que j'ai à dire." Dan Biggar sera pourtant bien présent sur la pelouse dimanche au coup d'envoi de la rencontre.

Chapo Monsieur Gatland

Jacques Brunel a rendu un très bel hommage hier à son homologue gallois Warren Gatland. Le néo-zélandais a décidé après douze années passées à la tête du XV du poireau de rentrer dans son pays. Il prendra donc bientôt la direction de la franchise des Chiefs qui évolue en Super Rugby. En douze ans, Gatland a fait du pays de Galles une des meilleures nations du monde. Avec lui, les gallois ont remporté trois Tournoi des 6 Nations, auréolés du Grand Chelem, dont le dernier en 2019.

"C'est une carrière exceptionnelle, a d'ailleurs commenté Jacques Brunel hier en conférence de presse. Je crois que ça fait douze ans qu'il est à la tête de cette équipe. Il l'a transformée, l'a amenée au sommet. Son parcours est unique, personne n'a eu autant de succès que lui durant cette période. Donc, je lui dis chapeau Monsieur !" Un bel hommage pour un manager qui aurait très bien pu être son successeur à la tête du XV de France. Seulement voilà, les président de club amateur en ont décidé autrement.

Les Bleus à l'abri d'un toit

Le quart de finale du XV de France contre le pays de Galles se jouera sous le toit de l’impressionnant Dôme de Oïta, un stade de 40.000 places. Un toit qui sera donc fermé. Ça tombe bien parce qu'il pleut depuis deux jours sur cette ville de l’île de Kyushu. Toutefois, le soleil est annoncé pour dimanche. Mais le règlement de World Rugby impose que tous les matches disputés dans un même stade le soient dans les mêmes conditions.

Or, le toit était fermé pour le premier match de la compétition. C'était entre la Nouvelle-Zélande et le Canada (63-0). Aujourd'hui samedi, les Bleus de Jacques Brunel ont un dernier galop d'équipe sur leur habituel terrain d'entraînement. Toutefois, hier en fin de journée, ils ont pu se familiariser avec le Dôme d'Oïta. C'était lors de l'entraînement du capitaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0