Rugbyrama

Entre les lignes #3 : le Japon tourné vers l'Irlande

Entre les lignes #3 : le Japon tourné vers l'Irlande
Par Simon Valzer via Midi Olympique

Le 23/09/2019 à 10:18

COUPE DU MONDE 2019 - Chaque jour, nous vous proposons une revue de presse des médias japonais, histoire de vous faire vivre au plus près cet événement majeur de notre sport.

Maintenant que l'euphorie de la victoire (facile) contre les Russes est passée, les yeux des Japonais se tournent maintenant vers l'Irlande qui, sans mauvais jeu de mot, leur en a justement mis plein la vue en surclassant sans mal l'Ecosse dimanche à Yokohama. L'Irlande fait peur aux Japonais, et on les comprend. Aussi, le Nikkan Sports rapporte les propos de l'un de ses plus impressionnants représentants, le pilier gauche Cian Healy, présent ce matin en conférence de presse : "J'ai affronté le Japon il y a deux ans. Je pense que c'est une bonne équipe dirigée par un grand capitaine, Michael Leitch. C'est une équipe dure, physique mais aussi très rapide" se souvient le pilier de 31 ans.

Pour sa part l'Asahi Shimbun rend hommage à la politesse des All Blacks : en effet, une fois leur match contre les Boks terminé, les hommes de Kieran Read ont eu la délicatesse de se diriger vers la tribune principale et de s'incliner respectueusement, comme la coutume nippone le demande : "C'était juste une petite façon pour nous de leur rendre tout l'amour que le peuple japonais nous porte, et que nous ressentons chaque jour depuis notre arrivée."

Enfin, le Nikkan Sports a également voulu s'intéresser à ceux qui se trouvent dans l'ombre des stars du Mondial, et plus particulièrement à un certain Shuhei Kubo. Agé de 38 ans, M. Kubo possède une particularité : celle d'avoir officié comme arbitre de touche lors du match Angleterre-Tonga à Sapporo. Sauf que la vraie info, c'est que cela n'était pas arrivé depuis 20 ans. Pour retrouver la dernière fois qu'un arbitre nippon avait officié lors d'un Mondial, il faut donc remonter à la Coupe du monde 1999, où Sinichi Iwashita avait officié comme arbitre assistant. Comblé d'avoir "participé à sa façon" à ce Mondial, Kubo a expliqué avoir arbitré pas moins de six nations européennes cette année, et sera impliqué sur cinq autres rencontres de la "RWC 2019", incluant le match Nouvelle-ZélandeNamibie où, selon notre modeste avis, il risque de mutliplier les sprints le long de la touche...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0