Icon Sport

Galles-Fidji (23-13): Au bord de la rupture physique, les Gallois n'ont pas craqué

Au bord de la rupture physique, les Gallois n'ont pas craqué dans un match fou

Le 01/10/2015 à 19:40Mis à jour Le 01/10/2015 à 20:17

COUPE DU MONDE - 3/3 pour le pays de Galles après son succès face aux Fidji (23-13). Le XV du Poireau prend la tête de la poule A devant l'Australie et l'Angleterre. Les Gallois, avec treize points au compteur, se rapprochent des quarts de finale mais restent dépendants du choc de samedi entre Anglais et Wallabies.

Après leur exploit face aux Anglais, les Gallois ont confirmé ce jeudi face aux Fidji (23-13). Un troisième succès en autant de rencontres qui permet au pays de Galles d'entrevoir les quarts de finale. Mais attention, dans cette "poule de la mort", rien n'est fait mathématiquement, loin là... Les joueurs de Warren Gatland vont désormais être spectateurs du choc de samedi soir entre l'Angleterre et l'Australie pour en savoir en peu plus sur leur destin...

Le travail est fait pour les Gallois. Et c'est déjà pas mal! Car si l'affiche pouvait paraître déséquilibrée entre les récents vainqueurs de l'Angleterre et les Fidjiens, déjà défaits deux fois en deux journées, tout ne fut pas si simple... Et ce pour plusieurs raisons: côté gallois, les hommes de Gatland n'avaient que quatre jours de repos pour se remettre de leur bataille contre les Anglais. Contre neuf jours laissés aux Fidjiens, qui ont enfin pu se reposer après avoir enchaîné leurs deux premières rencontres. Un détail qui a eu son importance quand on connaît la longue liste de blessés du XV du Poireau, totalement décimé chez ses trois-quarts.

Les Gallois supporters des Australiens

Ce qui n'a pas empêché les Diables rouges de rentrer tambours battants dans la partie. Et avec des ambitions élevées, comme le montraient ces deux pénalités non tentées par les Gallois, qui préféraient aller en touche. Sous l'impulsion d'un Warburton au fer et au moulin et d'un North fringant sur son aile, ils frappaient les premiers.

Leone Nakarawa (Fidji) face au pays de Galles - 1er octobre 2015

Leone Nakarawa (Fidji) face au pays de Galles - 1er octobre 2015AFP

Par Gareth Davies, homme du match et auteur de son quatrième essai déjà dans ce Mondial (6e) puis par Baldwin avant la pause (32e). Le pays de Galles prenait ainsi logiquement les devants, et aurait même pu mener plus largement si Davies n'avait pas gâché un surnombre ou si M. Lacey n'avait pas refusé une nouvelle réalisation à Bradley Davies...

Physiquement en dedans et on le comprend, Les partenaires de Biggar ont connu un second acte plus compliqué. La faute aussi à des Fidjiens vraiment bons ce jeudi. Toujours aussi vifs mais qui se sont aussi trouvés une mêlée fermée digne de ce nom! Les îliens, portés par un grand Botia, étaient finalement récompensés à la suite d'un superbe mouvement de Nagusa, conclu par Goneva (48). Biggar, héros de Twickenham, mettait ensuite les siens à l'abri sur une dernière pénalité dans un match un peu fou-fou. Désormais devant leurs concurrents directs et avec un match de plus au compteur, les Gallois seront, à n'en pas douter, les premiers supporters des Wallabies samedi soir...

Contenus sponsorisés
0
0