Icon Sport

Coupe du monde 2015 - Vincent Etcheto "très heureux pour Guitoune, très déçu pour Bernard"

Etcheto "très heureux pour Guitoune, très déçu pour Bernard"

Le 19/05/2015 à 17:18Mis à jour Le 19/05/2015 à 18:53

L'entraîneur des trois-quarts de l'UBB, Vincent Etcheto, a eu un sentiment quelque peu mitigé après l'annonce de la liste des 36 qui prépareront le Mondial. S'il se réjouit de la présence de Sofiane Guitoune, le technicien girondin regrette l'absence de son ouvreur Pierre Bernanrd.

Interrogé sur la liste des 36 joueurs français retenus pour préparer la Coupe du monde, l'entraîneur des lignes arrières de l'UBB Vincent Etcheto s'est dit "très heureux pour Sofiane (Guitoune NDLR) et très déçu pour Pierre (Bernard NDLR)", deux de ses joueurs qu'il côtoie au quotidien. Au final, le club girondin, actuel sixième du Top 14, n'a qu'un seul représentant dans le groupe du XV de France.

"Sofiane le méritait, j'avais mis sa sélection à 99 % donc elle a été actée", a commenté Etcheto. "Elle est méritée car il a été sélectionné à une époque où il n'était pas en super forme, il revenait de blessure même s'il était bon. Là, ils enchaînent des prestations de haut-niveau même s'il y a toujours des petits déchets liés aux prises de risques. Après il est important, il est décisif, c'est une sélection logique. Il a pour lui sa polyvalence, sa qualité rugby, le fait qu'il soit toujours positif, entreprenant, créatif. Pour un groupe, c'est une richesse".

Etcheto: "Les prestations des autres ouvreur ne sont pas non plus convaincantes à 100%"

Concernant son ouvreur Pierre Bernard, le technicien girondin a avoué "sa déception si on parle des hommes en forme""Pierre a fait un super début de saison, puis a eu un petit creux comme l'équipe, et là il revient en forme internationale car il enchaîne des prestations", a-t-il ajouté. "A Lyon, il a été excellent, il a fait un match correct contre Oyonnax et il a fait une super rentrée décisive contre Bayonne. Bien sûr qu'il a des progrès à faire, je lui dis des fois qu'il est perfectible, mais ça, ce sont des critères objectifs par rapport à ce que je vois tous les dimanches. Après, la subjectivité, c'est de le choisir par rapport à quelqu'un d'autres mais les prestations des autres (ouvreurs) actuellement ne sont pas non plus convaincantes à 100 %."

Par ailleurs, Etcheto estime que "dans ce profil d'ouvreur-buteur, d'ouvreur un peu classique, c'est le seul. Pierre a une qualité que les autres n'ont pas, c'est celle d'être un buteur de très haut niveau et les autres ne le sont pas. Ce n'est pas une question d'expérience, c'est un choix de sélectionneur". Le poste d'ouvreur, si capital dans une équipe, suscite toujours le débat, surtout quand on se rend compte que Camille Lopez a été laissé sur le bord de la route et que Jules Plisson n'est que le quatrième choix.

Pierre Bernard, l'ouvreur de Bordeaux-Bègles

Pierre Bernard, l'ouvreur de Bordeaux-BèglesIcon Sport

Guitoune: "J'aurais été très déçu"

Guitoune sera donc le seul Bordelais à préparer le Mondial avec les Bleus. Interrogé sur sa sélection, l'ailier ou arrière a avoué qu'il aurait pris comme "un échec" de ne pas être convoqué. "Je suis parti de Perpignan car je voulais faire cette Coupe du monde donc cela aurait été un échec. Franchement, j'aurais été très déçu car j'ai beaucoup travaillé, j'ai eu pas mal de galères, je suis très heureux d'y être", a commenté le joueur à la fin de l'entraînement de l'UBB ce mardi.

Blessé longuement en 2014, d'abord au tendon d'Achille (six mois d'arrêt) lorsqu'il évoluait encore à Perpignan, puis aux ischio-jambiers (deux mois d'arrêt) après sa signature à Bordeaux-Bègles, Guitoune a admis avoir eu un doute. "Il n'y a que Titi (Thierry) Dusautoir qui était sûr d'y être", a-t-il dit. Joueur polyvalent, capable de jouer arrière, ailier et centre - "je pense que ça a joué pour moi" - Guitoune, 26 ans, compte trois sélections, la dernière contre le pays de Galles en février dernier dans le Tournoi des VI Nations.

Sofiane Guitoune, l'ailier du XV de France et de Bordeaux-Bègles - 28 février 2015

Sofiane Guitoune, l'ailier du XV de France et de Bordeaux-Bègles - 28 février 2015Icon Sport

Contenus sponsorisés